Podcasts sur l'histoire

Bannière - APA-60 - Histoire

Bannière - APA-60 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Bannière

(APA-60; dp 4247;l 426'; b 58' ​​dr. 16' ; s 16.9 k; cpl 320; a. 1 5" cl. Gilliam)
Le premier Banner (APA-60) a été lancé le 3 mai 1944 par Consolidated Steel Corp, Ltd Wilmington, Californie, dans le cadre d'un contrat de la Commission maritime parrainé par Mlle Grace Henley ; acquis de la Commission maritime le 15 septembre 1944 ; commission 16 septembre 1944, capitaine de corvette J.R. Price aux commandes ; et signalé à la flotte du Pacifique.
Le Banner a chargé des marchandises et des passagers et est parti de la côte ouest le 30 octobre 1944, mettant dans la baie de Milne en Nouvelle-Guinée le 17 novembre. Jusqu'au 30 décembre 1944, il a transporté des passagers et des marchandises entre la Baie de Humboldt, Hollondia et Cape Transport, en Nouvelle-Guinée. Le 30, elle est partie pour la Baie de Humboldt, en Nouvelle-Guinée, en arrivant le 29 janvier.

Elle est partie pour Leyete le 14 février 1945, en arrivant le 20 février. Elle a ensuite débarqué ses passagers ; chargé à capacité avec la cargaison et les troupes elle est devenue en route le 27 mars pour Okinawa où elle a déchargé ses troupes et cargaison entre le 1er et le 5 avril.

Banner a continué son service de transport jusqu'en février 1946, date à laquelle il a été affecté en tant que navire cible pour l'opération Crossroads. Elle a subi une préparation pour l'exercice à San Pedro, en Californie et à Pearl Harbor jusqu'au 15 mai 1946, date à laquelle elle est partie pour les Îles Marshall.
Arrivé sur l'atoll de Bikini le 28, il sert de vaisseau cible lors des essais atomiques de juillet et août. Banner a été déclassé le 27 août 1946 et sabordé au large de Kwajalein le 16 février 1948. Banner a reçu deux étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Bannière - APA-60 - Histoire

Le banago est un arbre à bois tropical.

(AK: T. 2551 l. 268' b. 45'2" dr. 23'6" a 10 k. cpl. 56 cl. Banago )

Banago a été lancé le 4 juillet 1918 par Alabama Dry Dock and Shipbuilding Co., Mobile, Ala., dans le cadre d'un contrat de la Commission d'expédition transféré à la Marine le 25 septembre 1918 commandé le 29 septembre 1918, le capitaine de corvette HR Hansen, USNRF, en comm et signalé à le Service des transports navals d'outre-mer.

Après d'importantes réparations, le Banago quitta Norfolk le 5 novembre 1918 avec une cargaison de charbon mais revint le lendemain à cause d'un problème de gouvernail. Après une inspection, il a déchargé une partie de sa cargaison et a été remorqué par Crenshaw jusqu'à New York où, le 21 décembre 1918, le Banago a été désarmé et rendu au Conseil d'expédition.

George Bancroft est né à Worcester, Mass., le 3 octobre 1800. Éminent historien et homme politique, il a écrit The History of the United States. En 1845, il est nommé secrétaire à la Marine et fonde l'Académie navale. Il a également encouragé le travail de l'Observatoire de Washington et élevé le niveau de l'enseignement professionnel. Il a ensuite été ministre de la Grande-Bretagne, de la Prusse et de la Fédération d'Allemagne du Nord et de l'Empire allemand. Il mourut à Washington en 1891 et fut enterré à Worcester, Mass.

(PG: dp. 839 l. 189' b. 32' dr. 12'2" s. 14,5 k. cpl. 123 a. 44", 2 18" TT.)

Le premier Bancroft, une canonnière en acier, a été lancé le 30 avril 1892 par Samuel L. Moore and Sons, Elizabethport, N. J., parrainé par Mlle Mary Frances Moore et commandé le 3 mars 1893, sous le commandement du lieutenant-commandant A. Walker.

Bancroft a été désigné comme navire d'entraînement pour les aspirants de l'Académie navale et stationné à Annapolis. Pendant 1893-96 elle a navigué le long de la côte est visitant de divers chantiers navals avec des groupes d'aspirants embarqués. En septembre 1896, il s'embarqua pour rejoindre l'escadre européenne et, pendant un an et demi, protégea les intérêts américains en Méditerranée orientale.

Appelé à la maison lorsque le Congrès a déclaré la guerre à l'Espagne, Bancroft a atteint Boston, Massachusetts, le 4 avril 1898 et a servi avec l'escadron de l'Atlantique Nord entre le 9 mai et le 9 août. Elle a convoyé des transports de troupes à Cuba et était en service de blocus à La Havane et à l'île des Pins. Le 28 juillet, Bancroft s'empare d'une petite goélette.

Le Bancroft est revenu à Boston le 2 septembre et a été mis hors service le 30 septembre 1898. Après avoir été remis en service le 14 août 1900, il a navigué dans les eaux colombiennes (26 novembre 1900-12 février 1901) en faisant des relevés. De retour à Boston le 29 avril 1901, il est mis hors service le 25 mai. Recommandé le 6 octobre 1902, il a servi jusqu'en 1905 en tant que navire station à San Juan, P. R., naviguant dans les Antilles et patrouillant dans la région. Bancroft fut transféré au Revenue Cutter Service le 30 juin 1906.

(DD-256 : dp. 1215 l. 314'4" b. 31'8" dr. 9 10" s. 35 k. cpl. 122 a. 4 4", 1 3", 12 21" TT. cl. Clemson)

Le deuxième Bancroft (DD-256) a été lancé le 21 mars 1919 par Bethlehem Shipbuilding Corp., Quincy, Mass., parrainé par Mlle Mary W. Bancroft, arrière-petite-fille de George Bancroft et commandé le 30 juin 1919, sous le commandement du lieutenant-commandant H. S. Haislip.

Bancroft a rejoint la flotte de l'Atlantique et a participé aux activités d'entraînement de la flotte jusqu'au 26 novembre 1919, date à laquelle il est entré en commission de réserve. Elle a été mise hors service à Philadelphie le 11 juillet 1922.

Bancroft a été remis en service le 18 décembre 1939 et a servi avec l'Escadron de l'Atlantique sur la côte est jusqu'à ce qu'il soit désarmé à Halifax, en Nouvelle-Écosse, et transféré en Grande-Bretagne dans le cadre de l'échange destroyer-bases terrestres le 24 septembre 1940.

Bancroft a été affecté à la Marine royale canadienne et a été repris par les Canadiens le 24 septembre 1940 (rebaptisé NCSM St . Francis ). Elle a quitté Halifax le 15 janvier 1941 et est arrivée à Clyde River, en Écosse, le 26 janvier. Il rejoint le 4e groupe d'escorte et, le 20 mai, sauve tous les survivants du navire à vapeur Starcross qui doit être coulé après avoir été torpillé par un sous-marin. À la fin du mois de juin, il a escorté un convoi de troupes au Moyen-Orient et, en juillet, il a rejoint la nouvelle Force d'escorte de Terre-Neuve. Entre 1941 et 1943, il escorte des convois de l'Atlantique Nord et lance plusieurs attaques contre des sous-marins ennemis.

Après le radoub à Halifax, le St . Francis a rejoint le groupe d'escorte C.2 dans le commandement des approches occidentales en juin 1943, mais en août, il a été transféré au 9e groupe d'escorte (RCN), travaillant depuis Londonderry, en Irlande. Elle est retournée à la Western Local Escort Force à Halifax le mois suivant. À partir du début de 1944, elle a été employée à des tâches d'entraînement à Digby, en Nouvelle-Écosse, où, le 1er avril 1945, elle a été déclarée excédentaire.

(DD-598 : dp. 1620 l. 347'10" b. 36'1" dr. 17'4" s. 35 k. cpl. 276 a. 5 5", 10 21" TT. cl. Benson )

Le troisième Bancroft (DD-598) a été lancé le 31 décembre 1941 par Bethlehem Steel Co., Quincy, Mass. parrainé par Mme Hester Bancroft Barry, arrière-petite-fille de George Bancroft commandé le 30 avril 1942, le capitaine de corvette JL Melgaard aux commandes et a signalé à la flotte du Pacifique.

Bancroft arriva à Dutch Harbor, en Alaska, le 17 septembre 1942 et resta dans les îles Aléoutiennes jusqu'à la fin août 1943, soutenant l'occupation des îles Amchitka (12 janvier 1943), Attu (11 mai-2 juin) et Kiska (15 août). Entre septembre 1943 et juillet 1945, elle était un cheval de trait dans les fonctions d'appui-feu, de contrôle et d'escorte dans le raid de l'île Wake (5-6 octobre 1943) Tarawa, raid des îles Gilbert (18 septembre) et occupation (20 novembre-6 décembre) Kwajalein, Îles Marshall, saisie (31 janvier-16 février 1944) Mille Atoll, Îles Marshall, débarquement (17-18 mars) Raid Palau et Woleai (29 mars-2 avril) Opération Hollandia (21-24 avril) Truk-Satawan- Raid Ponape (28-30 avril), île Wotje, Îles Marshall, mi (23 mai) Occupation Saipa n (25 juin-22 juillet) Atoll Maloelap, Îles Marshall, raid (8 août) Opérations aux Philippines (8 mars 3 avril 1945) ) et les opérations de Bornéo (1er mai-5 juillet). Entre septembre et novembre 1945, Bancroft a escorté des convois entre les îles Philippines, Okinawa et le Japon.

Le 9 décembre 1945, il arriva à Norfolk et sortit de la réserve en réserve à Charleston, S.C., le 1er février 1946.

Bancroft a reçu huit étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Bandera est un comté du Texas.

(APA-131 : dp. 6873 l. 455' b. 62' dr. 24' s. 17,7 k. cpl. 536 a. 1 5" cl. Haskell )

Bandera (APA-131) a été lancé le 6 octobre 1944 pour la Commission maritime par California Shipbuilding Co., Wilmington, Californie parrainé par Mme Elmer P. Abernethy, épouse du capitaine Abernethy acquis le 5 décembre 1944, et commandé le 6 décembre 1944, capitaine GC Miller aux commandes.

Entre le 1er février et le 27 août 1945, Bandera a transporté des troupes et des marchandises entre Pearl Harbor Ulithi, îles Caroline, Guam et Saipan, îles Mariannes et Eniwetok, îles Marshall. Avec la cessation des hostilités, il effectua plusieurs trajets entre les îles Philippines et Inchon, en Corée, et arriva à San Francisco le 9 décembre 1945. Entre le 28 décembre 1945 et le 15 février 1946, il transporta des passagers entre San Francisco et Shanghai, Chine. Le 27 février elle a quitté San Francisco pour Norf olk, où elle est arrivée le 11 mars. Elle a été désarmée le 7 mai 1946 et est revenue à la Commission Maritime le 14ème.

Le bang est un type de sardine.

(SS-385 : dp. 1526 l. 311'8" b. 27'3" dr. 16'10", s. 20.3 k. cpl. 66 a. 1 5", 10 21" TT. cl. Balao)

Le Bang (SS-385) a été lancé le 30 août 1943 par le Portsmouth Navy Yard parrainé par Mme R. W. Neblett et commandé le 4 décembre 1943, sous le commandement du lieutenant-commandant A. R. Gallaher.

Les opérations de guerre de Bang s'étendent du 29 mars 1944 au 18 mai 1945, période au cours de laquelle elle a effectué six patrouilles de guerre. Il est officiellement crédité du naufrage de huit navires marchands japonais totalisant 20 177 tonnes alors qu'il opérait dans les mers de Chine méridionale et des Philippines.

Le Bang est arrivé au chantier naval de Portsmouth le 22 juin 1945 et après des réparations, il s'est rendu à New London où il a été mis hors service en réserve le 12 février 1947.

Bang a été converti en un sous-marin de type Guppy et remis en service le 4 octobre 1952. Jusqu'en août 1953, il a mené une formation au large de la côte est et dans les Caraïbes. Du 24 août au 24 septembre 1953, il a opéré à l'est de l'Islande et au large de l'Écosse.

En janvier 1954, il a navigué vers la Méditerranée pour une croisière avec la 6e flotte qui s'est terminée le 11 mars 1954 à New London, Connecticut. Entre mars 1954 et décembre 1956, Bang a opéré à partir de New London sur divers exercices, a effectué deux croisières d'entraînement dans les Caraïbes, une croisière à Halifax, Nouvelle-Écosse, et un voyage à Québec, Canada.

Bang a reçu six batailles pour ses patrouilles de la Seconde Guerre mondiale.

Bangor est une ville du Maine.

(PF-16 : dp. 1430 l. 303'11" b. 37'6" dr. 13'8" a. 20.3 k. cpl. 214 a. 8 3" cl. Tacoma )

Bangor (PF-16) a été lancé le 6 novembre 1943 par American Shipbuilding Co., Lorain, Ohio, parrainé par Mme Ruth R. Hutchins, épouse du maire de Bangor commandé le 22 novembre 1944, le capitaine de corvette FJ Statts, USCG, aux commandes et rapporté à la Flotte de l'Atlantique.

Entre le 23 janvier et le 2 juin 1945, les gardes-côtes de Bangor ont effectué deux traversées d'escorte transatlantiques vers l'Afrique du Nord. À la fin du mois de juin, il a traversé le canal de Panama et a participé à des exercices sous-marins au large de l'île de Saboga, dans la baie de Panama. En septembre, il a navigué dans les eaux au large de l'Alaska et a ensuite été affecté au service de station météorologique au large de Pearl Harbor.

Bangor a été désarmé et prêté aux garde-côtes le 16 avril 1946, rendu par les garde-côtes le 16 août 1946 et vendu au Mexique le 24 novembre 1947.

Né le 30 mai 1916 à Niles, Ohio, George Bangust s'est enrôlé dans la Marine en 1938. Il a reçu une Croix de la Marine à titre posthume pour son héroïsme extraordinaire en tant que mitrailleur à la taille d'un PBY lors d'un attentat à la bombe contre des navires japonais dans le port de Jolo, aux Philippines, le 27 décembre 1941. Aviation Machinist Mate, Second Class Bangust est décédé le même jour des suites de blessures et de blessures subies lors de cette attaque.

(DD-739: dp. 1240 l. 306' b. 36'8" dr. 11'8", s. 21 k. cpl. 186 a. 3 3", 3 21" TT. cl. Cannon )

Bangust (DE-739) a été lancé le 6 juin 1943 par Western Pipe and Steel Co., Los Angeles, Californie parrainé par Mme Stephen W. Gerber commandé le 30 octobre 1943 Lieutenant-commandant CF MacNish, USNR, aux commandes et rapporté au Pacifique Fle et.

Entre février 1944 et août 1945, Bangust a escorté divers groupes logistiques pendant l'occupation des atolls de Kwajalein et Majuro (6-8 février 1944) raid Palau-Yap-Ulithi-Wolesi (80 mars-1er avril) occupation de Saipan, Guam et Tinian ( 18 juin-11 août) Bataille de la mer des Philippines (19-20 juin) occupation du sud des îles Palaos et assaut des îles Philippines (11 septembre-13 octobre) Opération Leyte (18 octobre-25 décembre) 3e Flotte raids sur Formose, côte chinoise, et le Nansei Shoto à l'appui de l'opération Luzon (14-25 janvier 1945) occupation d'Iwo Jima (16 février-6 mars), 5e et 3e raids de la flotte à l'appui de l'opération Okinawa (26 mars- 10 juin) et raids de la 3e Flotte contre le Japon (10-18 juillet et 29 juillet-15 août).

À 23 h 14 le 10 juin 1944, le Bangust, se déplaçant indépendamment de Pearl Harbor à Kwajalein, établit un contact radar avec ce qui, après une enquête plus approfondie, s'avéra être un sous-marin japonais à la surface. Le sous-marin a plongé rapidement mais entre 0001 et 0152, le 11 juin, Bangust a effectué quatre attaques de hérissons, dont la dernière a coulé le sous-marin japonais RO-42, par 10,05' N., 158, 22' E.

Le Bangust retourné aux États-Unis à l'automne 1945 a été désarmé le 17 novembre 1946 et le 21 février 1952 a été transféré au Pérou dans le cadre du programme d'assistance à la défense mutuelle.

Banggust a reçu 11 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Banner est un comté du Nebraska.

(APA-60 : dp. 4247 l. 426' b. 58' dr. 16' a. 16,9 k cpl. 320 a. 1 6" cl. Gillam )

Le premier Banner (APA-60) a été lancé le 3 mai 1944 par Consolidated Steel Corp., Ltd., Wilmington, Californie, dans le cadre d'un contrat de la Commission maritime parrainé par Mlle Grace Henley acquis de la Commission maritime le 15 septembre 1944 commandé le 16 septembre 1944, Le capitaine de corvette JR Pace commandait et relevait de la flotte du Pacifique.

Le Banner a chargé du fret et des passagers et est parti de la côte ouest le 30 octobre 1944, mettant dans la baie de Milne, en Nouvelle-Guinée, le 17 novembre. Jusqu'au 30 décembre 1944, il a transporté des passagers et du fret entre la baie de Humboldt, Hollandia, et le cap Sansapor, en Nouvelle-Guinée. Le 30, il a quitté le Cap Sansapor en compagnie du TG 78.5 en route vers le golfe de Lingagen, Luzon, îles Philippines.

Elle est arrivée dans le golfe de Lingayen le 9 janvier 1945 et le lendemain, elle a déchargé avec succès sa cargaison. Le 11 janvier, il est parti pour Leyte, aux Philippines, où il est arrivé le 14 janvier 1945. Arrivé à Seeadler Harbour, sur l'île de Manus, dans les îles de l'Amirauté, le 24 janvier, il est parti le lendemain pour la baie de Maffin, en Nouvelle-Guinée, où il a embarqué à la hâte des troupes et du fret. et est parti pour la Baie de Humboldt, Nouvelle-Guinée, en arrivant le 29 janvier.

Elle est partie pour Leyte le 14 février 1946, arrivant le 20 février. Elle a ensuite débarqué ses passagers chargés à pleine capacité avec la cargaison et les troupes et est devenue en route le 27 mars pour Okinawa où elle a déchargé ses troupes et sa cargaison entre le 1er et le 5 avril.

Le 5 avril elle est partie pour la côte ouest, via Guam et Pearl Harbor, en arrivant à San Francisco le 11 mai. Chargé de troupes et de marchandises, il part le 19 mai et jette l'ancre à Leyte le 10 juin. Elle a quitté Leyte le 19 juin et a navigué via la Baie d'Oro et la Baie de Humboldt, la Nouvelle-Guinée à la côte ouest, en arrivant à San Francisco le 3 août. Elle est partie le 27 août pour Okinawa, via Eniwetok, en arrivant le 19 septembre. Après avoir chargé 976 soldats pour le transport vers les États-Unis, il part le 27 septembre 1945.

Banner a continué son service de transport jusqu'en février 1946, date à laquelle il a été affecté comme navire cible pour l'opération Crossroads. Elle a subi une préparation pour l'exercice à San Pedro, en Californie, et à Pearl Harbor jusqu'au 15 mai 1946, date à laquelle elle est partie pour les Îles Marshall.

Arrivé sur l'atoll de Bikini le 28, il sert de vaisseau cible lors des essais atomiques de juillet et août. Banner fut désarmé le 27 août 1946 et sabordé au large de Kwajalein le 16 février 1948.

Banner a reçu deux étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

(AKL-25: dp. 550 l. 177' b. 33' dr. 10' s. 12 k. cpl. 40 cl. Camano )

La deuxième bannière (AKL-25) a été construite par Kewaukee Shipbuilding and Engineering Corp., Kewaukee, Wisconsin, pour l'armée sous le nom de FS-345 transférée à la Marine le 1er juillet 1950, commandée le 24 novembre 1952, commandée par le lieutenant HW Atkisson, et affecté à la Division des services 51, Flotte du Pacifique.

Le 3 février 1953, il quitta Pearl Harbor avec une cargaison de provisions générales pour Guam, s'arrêtant en route à Midway. De 1953 à 1956, Banner a opéré avec la Force de service dans le Pacifique, transportant diverses fournitures, du carburant diesel, des munitions et des passagers entre Guam et Yokosuka, au Japon, via Chichi Jima dans les îles Bonin. Il a également transporté du fret vers d'autres îles du Pacifique, notamment Okinawa, Iwo Jima, Saipan et Luzon.

Interdiction (PCE-886) voir PCE-886

Les Bannock sont une tribu indienne du sud de l'Idaho.

(AT-81 : dp. 1235 l. 205' b. 38'6" dr. 15'4" s. 16 k. cpl. 85 a. 1 3" cl. Cherokee )

Bannock (AT-81) a été lancé le 7 janvier 1943 par Charleston Shipbuilding and Dry Dock Co., Charleston, SC, parrainé par Mme Katherine Carswell, veuve du premier maître Carswell commandé le 28 juin 1943, le lieutenant SP Morgan dans le commandement et a rapporté à la flotte de l'Atlantique.

Jusqu'en avril 1944, le Bannock s'est engagé dans le remorquage le long de la côte est et dans les Caraïbes. Le 19 avril 1944, il arriva en Angleterre et, jusqu'en juin, remorqua des navires et des barges en vue de l'invasion de l'Europe. Le 15 mai 1944, sa désignation fut changée en ATF-81.

Entre le 6 juin et le 21 juillet, Bannock a mené des opérations de sauvetage, de réparation, de remorquage et de lutte contre l'incendie sur des navires de guerre américains et britanniques pendant et après l'invasion de la Normandie. Elle est revenue à Boston le 26 août 1944 et est restée sur la côte est jusqu'en décembre quand elle a procédé au Pacifique. En quittant Pearl Harbor le 9 février 1945, le Bannock a navigué vers le Pacifique occidental où, entre le 6 mai et le 30 juin 1945, il a participé à l'assaut et à l'occupation d'Okinawa.

Bannock a continué à opérer dans tout le Pacifique de L'Ouest jusqu'au 22 janvier 1946. Dans les premiers mois de 1946 elle a travaillé son chemin vers l'est à travers le Pacifique, arrivant à San Diego en mai. Après la révision de pré-inactivation, elle a été mise hors service en réserve le 21 février 1947 à Orange, Texas.

Bannock a été remis en service le 11 septembre 1951 et signalé à la flotte de l'Atlantique. Entre le septembre de 1951 et le novembre de 1955 elle avait le devoir de remorquage général et cible le long de la côte est. Il est à nouveau hors service en réserve le 25 novembre 1955.

Bannock a reçu deux étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Banshee est un esprit féminin du folklore irlandais et écossais.

(SwStr.: T 533 l. 220' b. 20'4" dr. 10' a. 15 k. cpl. 89 a. 1 30-pdr. R., 2 12-pdr. S. B.)

Le premier Banshee a été construit en 1862 par Jones, Quiggin and Co., Liverpool, Angleterre, capturé par Fulton et Grand Gulf au large de Wilmington, N.C., 21 novembre 1863, alors qu'il tentait d'exécuter le blocus, acheté le 12 mars 1864 à la Cour des prises de New York et aménagé en canonnière. Le 14 juin 1864, le lieutenant volontaire par intérim W. H. Garfield reçut l'ordre de prendre le commandement de Banshee et de se rendre à Wilmington, Caroline du Nord, pour servir avec l'escadron de blocage de l'Atlantique Nord.

Banshee a servi avec le North Atlantic Blockading Squadron jusqu'au 3 janvier 1865, prenant part à l'attaque de Fort Fisher (24 décembre 1864). Il rejoint la flottille du Potomac le 16 janvier 1865 et est vendu à New York le 30 novembre 1865.

(IX-178 : dp. 4500 l. 446 b. 58'2" dph. 33'4" a. 1 4", 1 3")

Le deuxième Banshee (IX-178), un pétrolier, a été construit en 1917 par William Cramp and Sons Ship and Engine Building Co., Philadelphie, Pennsylvanie, sous le nom de Harold Walker (renommé plus tard W . G . Fairbanks ), affrété de la guerre Shipp ing Administration le 13 décembre 1944 et mis en service le 25 décembre 1944 à Milne Bay, Nouvelle-Guinée, sous le commandement du lieutenant-commandant FH Lemon.

Entre janvier et novembre 1945, Banshee a servi comme pétrolier station à Humboldt Bay, Nouvelle-Guinée (25 janvier-25 mars), Morotai Island, Pays-Bas Indes orientales (31 mars-27 juin) et Manille Bay, Luzon (août-17 novembre).

Le 18 novembre 1945, le Banshee a fumé jusqu'à la Baie de Subic, aux Philippines, où il a subi une révision de pré-inactivation jusqu'au 4 février 1946. Il a été désarmé le 5 février 1946 et est retourné à la War Shipping Administration le même jour.

Banshee a reçu une étoile de bataille pour son service lors de l'opération Balikpapan (28 juin-7 juillet 1945).

La baie de Barataria (ou Barrataria) se trouve sur la côte sud-est de la Louisiane. C'était la base de Jean Lafitte et de ses pirates.

La canonnière blindée confédérée Barrataria fut capturée par l'armée à la Nouvelle-Orléans et transférée à la Marine le 1er janvier 1863 équipée à la Nouvelle-Orléans et commandée par le capitaine F. E. Blanchard, rapportée au West Gulf Blockading Squadron.

Alors qu'il effectuait une reconnaissance dans le lac Maurepas, en Louisiane, le 7 avril 1863, Barrataria a heurté un problème à l'embouchure de la rivière Amite. Incapable de se libérer et sous le feu confédéré, la canonnière a dû être abandonnée et brûlée pour empêcher la capture.

(AVP-33 : dp. 1733 l. 310'9" b. 41'2" dr. 13'6" s. 18.2 k. cpl. 215 a. 1 5" cl. Barnegat )

Le Barataria (AVP-33) a été lancé le 2 octobre 1943 par Lake Washington Shipyards, Houghton, Washington, parrainé par Mme L. J. Stetcher, épouse du capitaine Stetcher et commandé le 13 août 1944, commandé par le commandant G. S. Coleman.

Barataria a quitté Alameda, Californie, le 22 novembre 1944 et a fumé à Ulithi Island, Caroline Islands, où le 12 décembre 1944 elle a rapporté au Commandant, Aircraft, 7th Fleet. Elle a été affectée aux îles philippines et est arrivée à Lingayen Gul f le 9 janvier 1945 où elle a entretenu et maintenu divers escadrons d'hydravions. Elle

est resté aux Philippines jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Entre le 2 septembre et le 7 décembre 1945, il a servi dans des bases d'hydravions à Okinawa Shanghai, en Chine et à Inchon, en Corée.

Il est arrivé à Seattle le 29 décembre 1945 pour sa révision de pré-inactivation. Il a été mis hors service en réserve à Alameda, Californie, le 24 juillet 1946, et a été prêté à la Garde côtière en septembre 1948.

Barataria a reçu une étoile de bataille pour ses opérations lors du débarquement du golfe de Lingayen (9-18 janvier 1945).

Le barb est un thazard de la côte atlantique.

(SS-220: dp. 1526 l. 311'9" b. 27'3" dr. 17' s. 20.3 k. cpl. 60 a. 1 4", 10 21" TT. cl. Gato )

Barb (SS-220) a été lancé le 2 avril 1942 par Electric Boat Co., Groton, Connecticut, parrainé par Mme Charles A. Dunn, épouse du contre-amiral Dunn commandé le 8 juillet 1942, le capitaine de corvette JR Waterman aux commandes et a fait rapport au Flotte de l'Atlantique et.

Les opérations de guerre de Barb s'étendent du 20 octobre 1942 au 2 août 1945, période au cours de laquelle elle a effectué 12 patrouilles de guerre. Au cours de sa première patrouille, elle a effectué des missions de reconnaissance avant et pendant l'invasion de l'Afrique du Nord. Opé à partir de Roseneath, en Écosse, jusqu'en juillet 1943, il mena ses quatre prochaines patrouilles contre les coureurs de blocus de l'Axe dans les eaux européennes. La cinquième patrouille de Barb s'est terminée le 1er juillet 1943 et elle s'est rendue à la base sous-marine de New London, Connecticut, en arrivant le 24 juillet.

Après une brève période de révision à New London, Barb partit pour Pearl Harbor où elle arriva en septembre 1943. C'est dans les eaux du Pacifique que Barb trouva une chasse lucrative et continua à compiler l'un des records de sous-marins exceptionnels de la Seconde Guerre mondiale. Au cours des sept patrouilles de guerre qu'elle a menées entre mars 1944 et août 1945, Barb est officiellement crédité d'avoir coulé 17 navires ennemis totalisant 96 628 tonnes. Sont inclus le porte-avions d'escorte Unyo, coulé le 16 septembre 1944 à 19,18' N., 116,26' E., et une frégate.

Les deux dernières patrouilles de guerre menées par Barb méritent une mention spéciale. Sous le commandant E :. B. Fluckey elle a commencé sa 11ème patrouille le 19 décembre 1944. La patrouille a été menée dans le détroit de Formosa et la mer de Chine orientale au large de la côte est de la Chine, de Shanghai à Kam Kit. Au cours de cette patrouille, qui dura jusqu'au 15 février 1946, le Barb coula quatre navires marchands japonais et de nombreuses petites embarcations ennemies. Les 22 et 23 janvier, Barb, faisant preuve d'une habileté et d'une audace ultimes, pénétra dans le port de Namkwan sur la côte chinoise et fit des ravages sur un convoi d'une trentaine de navires ennemis à l'ancre. Chevauchant dangereusement dans des eaux peu profondes, Barb a lancé ses torpilles dans le groupe ennemi, puis s'est retirée à grande vitesse à la surface en une heure complète de course à travers des eaux inexplorées, fortement minées et obstruées par des rochers. En reconnaissance de cette patrouille exceptionnelle, le commandant Fluckey a reçu la Médaille d'honneur du Congrès et Barb a reçu la Presidential Unit Citation.

À la fin de sa 11e patrouille, Barb a été envoyé aux États-Unis pour une révision et des modifications de la cour, qui comprenaient l'installation de lance-roquettes de 5 pouces. En revenant au Pacifique, elle a commencé sa 12ème et dernière patrouille le 8 juin. Cette patrouille a été menée dans les régions au nord d'Hokkaido et à l'est de Karatuto, au Japon. Pour la première fois dans une guerre sous-marine, Barb a utilisé avec succès des roquettes contre les villes de Shari, Shikuka, Kashaiko et Shiritori. Elle a également bombardé la ville de Kaihyo To, avec son armement régulier, détruisant 60 pour cent de la ville. Elle a ensuite débarqué un groupe de volontaires d'équipage qui ont fait exploser un train de chemin de fer. Pour ses exploits exceptionnels au cours de cette patrouille, Barb a reçu la mention élogieuse de l'unité de la marine.

De retour aux États-Unis après la cessation des hostilités, Barb a été mise en service en réserve le 9 mars 1946 et hors service en réserve le 12 février 1947 à New London, Connecticut. Le 3 décembre 1951, elle a été remise en service et affectée à la flotte de l'Atlantique. , opérant de Key West, Floride. Elle a été mise hors service le 5 février 1954 et a été convertie en sous-marin Guppy. Recommandé le 3 août 1954, il a servi dans la flotte de l'Atlantique jusqu'au 13 décembre 1954, date à laquelle il a été désarmé et prêté à l'Italie dans le cadre du programme d'assistance à la défense mutuelle.

Barb a reçu la Presidential Unit Citation, la Navy Unit Commendation et huit étoiles de combat pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le barbillon, un poisson cyrinoïde, est communément appelé vairon ou carpe.

(SS-316 : dp. 1526 l. 311'9", b. 27'3", dr. 16'10", s. 20.3 k. cpl. 66, a. 1 5", 10 21" TT., cl. Balao )

Le Barbel (SS-316) a été lancé le 14 novembre 1943 par Electric Boat Co., Groton, Connecticut, parrainé par Mme Harold A. Allen, et commandé le 3 avril 1944, commandé par le commandant R. A. Keating.

Barbel est arrivé à Pearl Harbor le 21 juin 1944 et a commencé la préparation de sa première patrouille de guerre. Entre le 15 juillet 1944 et le 4 février 1945, il a effectué quatre patrouilles de guerre et est officiellement crédité du naufrage de six navires japonais totalisant 15 263 tonnes.

Le Barbel a quitté Fremantle, Australie, le 5 janvier 1946 pour la mer de Chine méridionale lors de sa quatrième patrouille. Fin janvier, il reçut l'ordre de former une meute de loups avec Perch (SS-313) et Gabilan (SS-252) et de patrouiller les approches ouest du détroit de Ba labac et l'entrée sud du passage de Palawan. Le 3 février, le Barbel Bent publia un message signalant qu'il avait été attaqué à trois reprises par des avions ennemis larguant des grenades sous-marines et qu'il transmettrait d'autres informations la nuit suivante. On n'a plus jamais entendu parler de Barbel. Des aviateurs japonais ont signalé une attaque contre un sous-marin au sud-ouest de Palawan le 4 février. Deux bombes ont été larguées et une a atterri sur le sous-marin près du pont. Le sous-marin a plongé, sous un nuage de feu et d'embruns. Ce fut très probablement le dernier engagement de Barbel. Elle a été officiellement déclarée perdue le 16 février 1945.

Barbel a reçu trois étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les trois frères Barber, Malcolm, Randolph et Leroy, se sont enrôlés dans la Marine en 1940 et ont péri dans leurs postes de combat lorsque l'Oklahoma (BB-37) a coulé à Pearl Harbor le 7 décembre 1941.

(DE-161 : dp. 1400 l. 306', n. 36'10" dr. 13'6" a. 24 k. cpl. 186 a. 3 3", 3 21" TT. cl. Buckley )

Le Barber (DE-161) a été lancé le 20 mai 1943 par le Norfolk Navy Yard parrainé par Mme Peter Barber, mère des frères Barber, commandé le 10 octobre 1943 par le lieutenant E. T. B. Sullivan, et rapporté à la flotte de l'Atlantique.

Entre décembre 1943 et octobre 1944, le Barber escorta des convois dans l'Atlantique, réalisant trois traversées transatlantiques vers l'Afrique du Nord. Pendant une période brève mais enrichissante (24 mars-11 mai 1944), elle servit comme unité de chasseurs-tueurs TG 21.15 (Groupe Croatan). Le 26 avril, Barber a rejoint Frost (DE-144), Huse (DE-145) et Snowden (DE-246) pour couler le sous-marin allemand U-488 à 17,54' N., 38,05' W.

Le 9 octobre 1944, le Barber entra dans le Philadelphia Navy Yard pour être converti en transport à grande vitesse. Sa désignation a été changée en APD-57, le 23 octobre 1944. À la fin de sa reconstruction, elle est restée sur la côte est pendant une courte période de temps, puis s'est dirigée vers le Pacifique, arrivant à Pearl Harbor le 26 mars 1945. Le 30 avril, elle est arrivée à Ulithi, Caroline Islands, puis est parti le 5 mai en tant qu'escorte de convoi pour soutenir l'invasion d'Okinawa. Elle est restée à Okinawa en patrouille jusqu'au 4 juillet.

Entre le juillet et le novembre de 1945 elle a exécuté les devoirs d'une escorte de convoi et d'un navire de patrouille à travers les îles du Pacifique occidental et du Japon. En quittant l'Extrême-Orient le 21 novembre, le Barber s'est rendu à la côte est des États-Unis pour une révision de pré-inactivation. Elle a été mise hors service en réserve à Green Cove Springs, en Floride, le 22 mai 1946.

Barber a reçu trois étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le barbero fait partie d'une famille de frênes communément appelés poissons-chirurgiens.

(SS-317: dp. 1526 l. 311'9", b. 27'3" dr. 16'10" s. 20.3 k. cpl. 66 a. 1 5", 10 21" TT. cl. Balao )

Barbero (SS-317) a été lancé le 12 décembre 1943 par Electric Boat Co., Groton, Connecticut, parrainé par Mme Katherine R. Keating, et commandé le 29 avril 1944, sous le commandement du lieutenant-commandant I. S. Hartman.

Les opérations de guerre du Barbero s'étendent du 9 août 1944 au 2 janvier 1945, période au cours de laquelle il effectue deux patrouilles de guerre. Il est officiellement crédité du naufrage de trois navires marchands japonais totalisant 9126 tonnes alors qu'il patrouillait dans les mers de Java et de Chine méridionale.

Le 27 décembre 1944, en route vers Fremantle, en Australie, le Barbero, alors qu'il était à la profondeur du périscope, a reçu une bombe aérienne à proximité à l'arrière. Ce quasi-accident endommagea le réducteur du port et mit le Barbero hors de combat pour le reste de la guerre.

En septembre 1945, il a été envoyé au Mare Island Navy Yard où il a subi une révision de pré-inactivation et a été mis en service en réserve le 25 avril 1946.

Après sa conversion en sous-marin cargo (reclassé SSA-317, 31 mars 1948) à Mare Island, le Barbero est remis en service le 26 juillet 1948 et affecté à la flotte du Pacifique. Entre octobre 1948 et mars 1950, il participa à un programme expérimental pour évaluer ses capacités en tant que transporteur de fret. L'expérimentation a été interrompue au début des années 1950 et elle a été mise hors service en réserve le 30 juin 1950.

Le 1er février 1955, le Barbero entre au chantier naval de Mare Island pour sa deuxième conversion. Sa désignation a été changée en SSG-317 (Guided Missile Submarine) le 25 octobre 1955 et elle a été remise en service le 28 octobre 1955. Elle a opéré au large des côtes de Californie jusqu'en avril 1956 lorsqu'elle a transité par le canal de Panama et a rejoint la flotte de l'Atlantique.

Barbero a reçu deux étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le barbet est un oiseau tropical.

(AMc-38 : dp. 205 l. 97'6" b. 22'6" dr. 9' s. 10 k. cpl. 17 a. 2 .50 cal. m. g. cl. Accentor )

Le premier Barbet (AMc-38) a été lancé le 24 juillet 1941 par W. A. ​​Robinson, Inc., Ipswich, Mass., parrainé par Mme E. Robinson et commandé le 29 septembre 1941, sous le commandement de l'enseigne S. T. Hotchkiss.

Début octobre, Barbet est arrivée à la Naval Mine Warfare School, Yorktown, en Virginie, et s'est ensuite rendue à la base d'opérations navales de Norfolk, pour un ajustement plus poussé, elle a rejoint la Division des mines 27, basée à New London, Connecticut, le 4 décembre 1941 et après l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, il s'est engagé dans des opérations de balayage et de patrouille au large des côtes de la Nouvelle-Angleterre. En février 1942, alors qu'il se trouvait à la base d'opérations navale de Newport, Barbet a été endommagé lors d'une collision avec un Eagle Boat. Après des réparations au Marine Bas à Co., Brooklyn, N. Y., il est parti pour Miami, arrivant le 28 mars.

Le 10 avril 1942, Barbet a rejoint la 15e patrouille côtière du district naval, section de l'Atlantique, à Cristobal, CZ. et patrouiller dans les canaux maritimes. Le 16 mai 1942, Barbet est désarmé et mis « en service ». Il a été vendu par la Commission maritime le 13 août 1947.

YMS-45 (q. v.) a été reclassé AMS-41 et rebaptisé Barbet le 19 août 1947.

Barbican est un ouvrage défensif extérieur d'une ville ou d'un château.

(ACM-5 : dp. 880 l. 188'2" b. 37' dr. 12'6" s. 12.6 k. cpl. 69 a. 1 40 mm. cl. Chimo )

Barbican (ACM-5) a été construit en 1942, par Marietta Manufacturing Co., Point Pleasant, W. Va., sous le nom de Colonel George Armistead pour l'Army Coast Artillery Corps transféré à la Navy le 6 janvier 1945 converti en poseur de mines auxiliaire à Charleston Navy Yard commandé le 24 mars 1945, capitaine de corvette A. Anderson, Jr., aux commandes, et rapporté à la flotte du Pacifique.

Barbican est arrivé dans le Pacifique trop tard pour participer activement au combat contre les Japonais. En partant de Pearl Harbor le 17 août, elle est arrivée à Saipan le 20 septembre 1945 après une brève escale à Midway. Pendant un mois, il a opéré entre les îles Maria nas et Ryukyu, en tant que quartier général d'appel d'offres et opérationnel pour un escadron YMS. Le 24 octobre elle a quitté Okinawa pour Sasebo, Japon. Barbican est resté en service d'occupation en Extrême-Orient jusqu'au 24 février 1946, date à laquelle il est parti pour les États-Unis. Le Barbican a été désarmé le 12 juin 1946 et prêté à la Garde côtière le même jour.

(AN-41 : dp. 1100 l. 194'7" b. 37' dr. 13'6" s. 12.1 k. cpl. 56 a. 1 3" cl. Ailanthus )

Baretta (AN-41) a été lancé le 9 octobre 1943 par Everett-Pacific Shipbuilding and Dry Dock Co., Everett, Wash., comme YN-60 parrainé par Miss Evelyn Jaramo rebaptisé Baretta et reclassifié AN-41, 20 janvier 1944 et commandé 18 Mars 1944, capitaine de corvette RL Collins aux commandes.

Opérant à partir de Pearl Harbor, le Baretta a posé et réparé des amarres et des filets anti-sous-marins jusqu'au 8 août 1944. En partant de Pearl Harbor, il a navigué vers Guadalcanal pour se préparer à l'invasion prochaine des îles Caroline occidentales. Arrivé au large des plages d'Angaur, aux îles Palau, le 20 septembre 1944, le Baretta s'occupa des filets et des amarres jusqu'au 11 janvier 1945. Le 4 octobre 1944, il sauva 11 survivants du LCT-579 en détresse qui avait heurté une mine.

Entre le 11 janvier et le 8 septembre 1945, Baretta a tendu des filets à Ulithi, à l'atoll d'Eniwetok des îles Caroline, aux îles Marshall, à Pearl Harbor, à Guam, aux îles Mariannes et à Okinawa. Elle a fumé alors au Japon pour aider à l'occupation. À son retour aux États-Unis, il subit une révision de pré-inactivation au Mare Island Navy Yard, est désarmé le 4 avril 1946 et transféré à la Maritime Commission le 24 janvier 1947.

Baretta a reçu une étoile de bataille pour son service lors de l'opération dans l'ouest des îles Carolines.

Né à Hanson, Massachusetts, le 31 mars 1845, Albert S. Barker est diplômé de l'Académie en 1862. Il a servi dans le Mississippi, Monongahela et Niagara pendant la

Guerre civile. Pendant la guerre hispano-américaine, il commanda Newark et participa au bombardement de Santiago le 1er juillet 1898. Il était commandant en chef de la flotte de l'Atlantique 1903-05. Le contre-amiral Barker est décédé le 30 janvier 1916 à Washington, D.C.

(DD-213 : dp. 1215 l. 314'4" b. 31'8" dr. 9'10" s. 35 k. cpl. 132 a. 4 4", 1 3", 12 21" TT . cl . Clemson )

Barker (DD-213) a été lancé le 11 septembre 1919 par William Cramp and Sons Ship and Engine Building Co., Philadelphie, Pennsylvanie, parrainé par Mme Albert S. Barker, veuve de l'amiral Barker et commandé le 27 décembre 1919, capitaine de corvette CC Windsor en commande.

En juin, Barker a navigué vers le Moyen-Orient pour rejoindre la division 35, détachement naval américain, eaux turques. Elle a servi pendant plusieurs mois avec l'American Relief of Armenia et a visité plusieurs ports en Turquie et au Moyen-Orient avant de naviguer vers l'est à la fin de 1921, vers l'Orient pour commencer sa période de service de quatre ans avec la flotte asiatique.

Le Barker a navigué dans les eaux philippines et asiatiques jusqu'à son départ de Manille en mai 1925. Il a servi pendant les deux années suivantes avec la Force de reconnaissance sur la côte est et a patrouillé au large du Nicaragua, du 10 au 31 janvier 1927, au cours de la deuxième campagne là-bas. Par la suite, elle a effectué une tournée de deux ans avec les forces navales des États-Unis, en Europe, et a effectué plusieurs visites de bonne volonté dans de nombreux ports européens.

Après août 1929, le Barker était en permanence sur la station asiatique et opérait avec les divisions de destroyers de la flotte asiatique. Pendant les périodes de troubles en Chine, elle s'occupait de protéger les intérêts américains.

Au début de 1941, il est attaché à la 57e division, 29e escadron, puis opère sous le commandement de la TF 5 aux Philippines. Le 7 décembre 1941, Barker était à Tarakan, Bornéo, et dès réception de la nouvelle de l'attaque de Pearl Harbor, il commença immédiatement à patrouiller dans les environs. Pendant le reste de décembre et tout au long du janvier de 1942 elle a patrouillé et a escorté des convois dans les Indes orientales néerlandaises. Au cours du mois de février, Barker participa aux tentatives avortées d'arrêter l'avancée japonaise dans les Indes néerlandaises. Elle participa aux actions antiaériennes au large de Bali (4 février 1942) et de l'île de Banka (15 février) Barker fut gravement secoué par des quasi-accidents lors de l'action du 15 février et nécessita des réparations d'urgence. Elle s'est retirée au Golfe d'Exmouth, Australie arrivant le 19 février pour la réparation et la révision.

Entre mars et mai 1942, le Barker opère à partir de Fremantle, en Australie, en patrouille et en escorte. Elle a navigué alors à l'île de Tonga où elle est arrivée le 24 mai. En restant là jusqu'au 29 juin, elle a procédé ensuite à Pearl Harbor, via Samoa et la Nouvelle-Calédonie. En août, il s'est rendu au Mare Island Navy Yard où il a subi une révision. Entre octobre 1942 et mai 1943, le Barker escorte des convois entre San Francisco et Pearl Harbor.

Elle a quitté San Diego le 23 mai 1943 pour la côte est en arrivant à Casco Bay, Maine, le 2 juin. Le 27 juin, en tant que membre du hunter-killer TO 21.12 (Core Group), il quitte New York pour rechercher des sous-marins ennemis dans l'Atlantique. Lorsque le sous-marin allemand U-487 a été coulé par un avion de Core (CVE-13), le 13 juillet, Barker a secouru 33 survivants. En revenant à New York le 1 août, Barker est parti avec le Groupe sur un autre balayage anti-sous-marin le 16 août. Le 24 août, l'avion de Core trouva et coula les sous-marins allemands U-84 et U-185. Barker a sauvé 36 survivants du U-185.

Entre le 16 septembre 1943 et le 1er octobre 1944, Barker a effectué deux traversées d'escorte de convois transatlantiques vers l'Angleterre et quatre vers l'Afrique du Nord. Le reste du service actif de Barker a été effectué comme escorte de convoi dans les Caraïbes, jusqu'à Terre-Neuve et le long de la côte est des États-Unis. Il est arrivé à Philadelphie le 4 juin 1945, a été désarmé le 18 juillet et vendu le 30 novembre 1945.

Barker a reçu deux étoiles de bataille pour sa participation à la Seconde Guerre mondiale.

Barnegat est une baie du New Jersey.

(AT : dp. 900 l. 138'9" b. 27' dr. 16' s. 11,7 k., cpl. 40 a. 1 3")

Le premier Barnegat (SP-1232) a été construit en 1898 par John H. Dialogue, Camden, NJ, comme le Luckenbach n°1 acheté en 1917 livré à la Marine le 12 octobre 1917 et mis en service le même jour, le Lieutenant (Junior grade) P. Farley, USNR, aux commandes.

Le 20 décembre 1917, le Barnegat a navigué en convoi depuis Philadelphie et est arrivé à Brest, en France, le 23 avril 1918. Il a été affecté à la Division 9, Force de patrouille, et a effectué des opérations de patrouille et de remorquage dans les environs de Brest jusqu'à son départ tardif pour les États-Unis. en septembre 1919. Naviguant en octobre, elle est arrivée à Norfolk le 28 novembre 1919 et a été affectée au 5e district naval jusqu'à son transfert au 4e district naval le 23 janvier 1920. Elle y est restée en service jusqu'au 20 août 1920, date à laquelle elle a été désarmée et transférée à le département de la guerre.

(AVP-10 : dp. 1766 l. 311'8" b. 41'1" dr. 13'6" s. 18.6 k. cpl. 215 a. 1 5" cl. Barnegat )

Le deuxième Barnegat (AVP-10) a été lancé le 23 mai 1941 par Puget Sound Navy Yard parrainé par Mme Lucien S. Kimball, épouse du capitaine Kimball et mis en service le 3 juillet 1941, commandé par le commandant F. T. Baker.

Après une période d'aménagement et de mise au point qui a duré plusieurs mois, le Barnegat est parti pour l'Islande le 5 mai 1942 avec le personnel et l'équipement de l'escadron de patrouille 73. Il est resté dans les eaux islandaises pour effectuer d'importantes tâches d'approvisionnement, de sauvetage et de patrouille jusqu'au 24 octobre.

Le 25 octobre 1942, il quitte l'Islande pour le Maroc français, où il arrive le 7 novembre. Le lendemain, il a fourni un appui-feu lors des débarquements à Mehedia. Une fois le port de Mehedia sécurisé, Barnegat a remonté le Wadi Sebu et a passé du 12 novembre au 10 décembre à établir la base aéronavale de Port Eyeutey, au Maroc français. Elle a quitté Port Lysutey le 11 décembre et est revenue aux États-Unis.

Entre le janvier et le juillet de 1943 elle a fait la navette des approvisionnements entre Boston et l'Islande, conduisant des exercices de formation en route. Le 15 juin 1943, il part pour Natal, au Brésil, où il est affecté à des tâches de patrouille et d'escorte, ainsi qu'aux services d'appel d'offres pour les avions de patrouille dans la région. Au cours de cette période de service, il a sauvé de nombreux marins alliés et ennemis, victimes à la fois de la guerre sous-marine et anti-sous-marine.

Elle a quitté Natal le 12 mai 1944 pour la révision à Boston. Entre le 21 juillet 1944 et le 5 février 1945, il a transporté des troupes et des fournitures des États-Unis vers l'Europe. En février 1945, il navigua jusqu'à la zone du canal de Panama et, jusqu'en décembre 1945, servit comme unité de la Fleet Air Wing 3, agissant comme annexe et transport. Une grande partie de son temps a été passée dans les îles Galapagos où elle a fourni la base aérienne avancée et s'est occupée des bombardiers de patrouille.

En décembre 1945, il a quitté la zone du canal et s'est rendu à Orange, Texas, où il a commencé la révision de pré-inactivation le 15 janvier 1946 et a été mis hors service en réserve le 17 mai 1946.

Barnegat a reçu une étoile de bataille pour sa participation au débarquement en Afrique du Nord.

Barnes est un son en Floride.

(CVE-7 : dp. 7800 l. 495'8" b. 111'6" dr. 26' s. 18 k. cpl. 890 a. 2 5" cl. Bogue )

Le Barnes (CVE-7) a été construit par Western Pipe and Steel Co., San Francisco, Californie. Il a été mis en service le 30 septembre 1942 et transféré au Royaume-Uni, en prêt-bail, le même jour, en tant que HMS Attacker. Le navire a été remis à la garde des États-Unis le 5 janvier 1946 et vendu le 28 octobre 1946.

(ACV-20 : dp. 7800 l. 495'8" b. 111'6" dr. 26' s. 17,6 k. cpl. 890 a. 2 5" cl. Bogue )

Mis en place dans le cadre d'un contrat de la Commission maritime, le deuxième Barnes (ACV-20) a été transféré à la Marine le 1er mai 1942 lancé le 22 mai 1942 par Seattle-Tacoma Shipbuilding Corp., Tacoma, Wash. parrainé par Mme GL Hutchinson, veuve du lieutenant Hutchinson et mis en service le 20 février 1943, commandé par le capitaine CD Glover. Initialement classé AVG-20, il a été reclassé ACV-20, 20 août 1942 CVE-20, 15 juillet 1943 et CVHE-20, 12 juin 1955.

La tâche principale de Barnes tout au long de la Seconde Guerre mondiale était le transport d'avions et de personnel des États-Unis vers les zones avancées du Pacifique. De plus, elle a servi comme transporteur de combat, d'entraînement et de qualification de pilote.

Tout en s'acquittant de ces tâches, elle lança ses avions lors de plusieurs raids contre Tarawa dans le cadre de l'opération des îles Gilbert (20 novembre-5 décembre 1943) et a fourni un ravitaillement en avions précieux aux divers groupes opérationnels de la 3e flotte lors de l'opération des îles Carolines dans l'ouest (6 septembre- 14 octobre 1944) et les attentats de Luzon (19 octobre 1944).

Après la capitulation du Japon, Barnes est resté en Extrême-Orient en service d'occupation jusqu'au 3 novembre 1945. De retour aux États-Unis en mars 1946, Barnes est resté sur la côte ouest pendant un certain temps, puis s'est rendu à Boston, où il a été placé hors de commission en réserve le 29 août 1946.

Barnes a reçu trois étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Barnes, Doyle C. (DE-353) voir Doyle O. Barnes (DE-353)

Barnes , Robert L. (AO-14) voir Robert L. Barnes (AO-14)

Né à Lancaster, Wisconsin, le 9 septembre 1859, George Barnett est diplômé de l'Académie en 1881. Il a servi pendant la guerre hispano-américaine en tant que commandant du détachement des Marines à bord du New Orleans et, en septembre 1902, a pris le commandement d'un bataillon de Marines. envoyé au Panama pour protéger le chemin de fer à travers l'isthme. Il commandait un bataillon de l'armée cubaine de pacification. Nommé commandant du Corps des Marines le 25 février 1914, il a guidé le Corps dans son expansion et sa démobilisation rapides pendant et après la Première Guerre mondiale. Le général de division Barnett est décédé le 27 avril 1930 et a été enterré au cimetière national d'Arlington.

Un petit remorqueur acheté en 1918 et reclassé plus tard YT-29 était connu sous le nom de Barnett.

(AP-11 : dp. 9432 l. 486'6" b. 63'9" dr. 25'4" a. 15 k. cpl. 491 a. 1 5", 4 3" cl. Barnett )

Barnett (AP-11) a été lancé en 1928 sous le nom de paquebot Santa Maria par Furness Shipbuilding Co., Ltd., Haverton-on-Tees, Angleterre, acheté par la Marine le 9 août 1940 et mis en service le 25 septembre 1940, le capitaine LS Pamper en en commande. Du 25 septembre 1940 jusqu'à la fin de l'année, Barnett était engagé dans la formation des Marines dans la région des îles Culebra-Vieques. En janvier 1941, il retourna à Norfolk pour une révision qui fut achevée le 3 avril 1941. Entre avril et décembre 1941, il participa à nouveau à des exercices amphibies et de tir avec les Marines. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Barnett opéra alternativement dans l'Atlantique et le Pacifique, constamment engagé dans le transport de troupes, de blessés et occasionnellement de cargaisons. Elle a fourni un soutien logistique lors des grandes opérations suivantes : Débarquement de Guadalcanal-Tulagi (7-9 août 1942) capture et défense de Guadalcanal (9 août-28 novembre) Occupation sicilienne (10 15 juillet 1943) Débarquement de Salerne (9-21 septembre), invasion de la Normandie (6-19 juin 1944) invasion du sud de la France (15 août-25 septembre) et assaut et occupation d'Okinawa (1-9 avril 1945). Il est reclassé APA-5, le 1er février 1943.

Au cours d'un bombardement au large des côtes de la Sicile le 11 juillet 1943, une bombe a éclaté près de la proue bâbord du Barnett à la hauteur de l'écoutille avant, perçant la coque et provoquant des inondations ultérieures. Le navire a été obligé de gîter à tribord pour amener le trou au-dessus de la ligne de flottaison. Sept hommes ont été tués et 35 blessés, tous étaient des militaires. Barnett a fumé par ses propres moyens à Alger, Algérie, pour les réparations, en arrivant le 15 juillet.

Elle a opéré dans le Pacifique jusqu'au 26 septembre 1945 quand elle est revenue aux États-Unis. Il a été désarmé le 21 mai 1946 à Newport, R. I., et transféré à la Commission maritime le 3 juillet 1946.

Barnett a reçu sept étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Né à Baltimore, dans le Maryland, le 6 juillet 1759, Joshua Barney a pris la mer dès son plus jeune âge. Pendant la guerre d'indépendance, il a servi dans Hornet et Wasp et a été promu lieutenant et a reçu une médaille du Congrès pour sa bravoure au combat. En raison d'un accord sur la préséance, il déclina une commission dans la marine des États-Unis en 1794 et servit dans la marine française de 1797 à 1800. Au début de la guerre de 1812, il entra dans la marine des États-Unis en tant que capitaine et commanda une flotte de canonnières de défense de la baie de Chesapeake. Le commodore Barney est décédé à Pittsburgh, Pennsylvanie, le 1er décembre 1818 et est enterré au cimetière d'Allegheny, à Pittsburgh.

(TB-25 : dp. 167 l. 157' b. 17'8" dr. 4'11" s. 29 k. cpl. 29 a. 3 1-pdr., 3 18" TT . cl . Bagley )

Le premier Barney ( Torpedo Boat n° 25) a été lancé le 28 juillet 1900 par Bath Iron Works, Ltd., Bath, Maine parrainé par Mlle Esther Nicholson Barney, arrière-petite-fille du commodore Barney et commandé le 21 octobre 1901, Ensign CA Abe le dans commander.

Barney a quitté Newport le 6 novembre 1901 pour Port Royal, S.C., où il est entré en réserve. En 1902, il a été affecté à la station de l'Atlantique Nord et a navigué le long de la côte est et dans les Antilles jusqu'en 1903, date à laquelle il s'est rendu à Norfol k et est entré en réserve le 19 février 1903. Entre 1903 et 1908, Barney a été attaché à la flottille de torpilles de réserve à Norfolk.

Le 1er juillet 1908, Barney fut placé en pleine commission et affecté à la 3e flottille de torpilles. En décembre 1908, il est de nouveau affecté à la Réserve Torpedo

Flottille et jusqu'en mars 1914 était basé successivement à Norfolk, Charleston et Annapolis. Elle a été placée en ordinaire à Annapolis le 13 mars 1914. Le 10 juin 1916, elle a reçu l'ordre de servir temporairement avec la milice navale du district de Columbia et a effectué des croisières d'entraînement dans la rivière Potomac jusqu'au 1er septembre 1915. Elle est ensuite retournée à la Reserve Torpedo Division. à Annapolis. Le 28 février 1916, Barney est envoyé au Philadelphia Navy Yard où il est placé en service ordinaire le 9 mars et hors commission le 21 novembre 1916.

En mai 1917, il a été remorqué jusqu'au Charleston Navy Yard et après avoir subi des réparations, il a été remis en service le 1er septembre 1917. Il s'est rendu à Norfolk où il a patrouillé dans et autour de Hampton Roads et de la baie de Chesapeake. Le Barney a été rebaptisé Coa st Torpedo Boat No. 11 le 1er août 1918. Le 17 janvier 1919, il est retourné à Philadelphie, a été mis hors service le 11 mars 1919 et a été vendu le 19 juillet 1920.

(DD-149 : dp. 1154 l. 314'4" b. 31'8" dr. 9' s. 35 k. cpl. 133 a. 4 4", 2 3", 12 21" TT. cl. Wickes )

Le deuxième Barney (DD-149) a été lancé le 5 septembre 1918 par William Cramp and Sons Ship and Engine Building Co., Philadelphie, Pennsylvanie, parrainé par Mlle Nannie Dornin Barney, arrière-petite-fille du commodore Barney, et mis en service le 14 mars 1919, Lieutenant-commandant JL Kauffman aux commandes.

Barney a fait rapport à la Division 19, Atlantic Fleet, et s'est engagé dans des exercices de flotte et des manœuvres le long de la côte est jusqu'au 30 juin 1922, date à laquelle il a été mis hors service à Philadelphie. Recommandé le 1er mai 1930, Barney a opéré avec l'escadron de destroyers, S couting Force, sur la côte est et dans les Caraïbes jusqu'à ce qu'il transite par le canal de Panama en février 1932 pour participer aux problèmes de flotte au large de San Francisco. Restant sur la côte ouest, il a opéré pendant un certain temps en commission réduite avec l'Escadron de destroyers rotatifs 20, Scouting Force. En 1935, il a navigué avec la Division de destroyers 3 en Alaska, de là à Honolulu, et plus tard dans la région de Puget Sound pour des problèmes de flotte.

De retour sur la côte est, il effectue des croisières avec le 10e Escadron d'entraînement jusqu'en novembre 1936, date à laquelle il est mis hors service. Recommandé le 4 octobre 1939, il a servi en service de patrouille avec la 66e division, l'escadron de l'Atlantique, et l'année suivante avec la patrouille côtière, la 15e force de défense du district naval.

Entre décembre 1941 et novembre 1943, Barney est affecté à la région des Caraïbes, escortant des convois entre Trinidad, les Antilles britanniques et Guantanamo Bay, à Cuba. Le 18 septembre 1942, il entre en collision avec le Greer (DD-145), causant de graves dommages et la noyade de deux membres de son équipage. Les deux navires sont retournés à Willemstad, Curaçao, Antilles néerlandaises, où des réparations temporaires ont été effectuées, puis Barney est parti pour Charleston Navy Yard. Réparations permanentes achevées en décembre 1942, il retourne dans les Caraïbes.

Du 14 janvier au 11 mai 1944, Barney a effectué deux traversées d'escorte de convoi vers l'Afrique du Nord. De mai 1944 à février 1945, il escorte des convois dans les Caraïbes. En mars 1945, il est affecté à la TF 25 et participe à des exercices d'entraînement avec des sous-marins à Long Island et Block Island Sounds. Le 30 juin 1945, sa classification fut changée en AG-113. Barney a été désarmé le 30 novembre 1945 et vendu le 13 octobre 1946.

Barney a reçu une étoile de bataille pour son escorte du convoi UGS-37 (11-12 avril 1944).

(APA-93 : dp. 8591 l. 492', n. 69'6" dr. 26'6" s. 18.4 k. cpl. 478 a. 2 5" cl. Alpine )

Barnstable (APA-93) a été lancé le 5 août 1943 par Western Pipe and Steel Co., Los Angeles, Californie, dans le cadre d'un contrat de la Commission maritime en tant que Sea Snapper parrainé par Mlle Jean Watts acquis sur une charte de prêt par la Marine le 30 octobre 1943, et mis en service le jour même. Mis hors service le 3 novembre 1943, le Barnstable a été équipé en APA par Commercial Iron Works, Portland, Oreg., et remis en service le 22 mai 1944, sous le commandement du capitaine T. M. Stokes.

Barnstable est arrivé à Pearl Harbor le 30 juillet 1944 et a rejoint la Division de transport 32. Embarquant des troupes et une cargaison, il a navigué vers Guadalcanal pour des exercices de débarquement du 24 août au 8 septembre, en préparation de l'assaut sur les îles Palau. Arrivé à Peleliu, îles Palau, le 15 septembre, Barnstable y reste jusqu'au 21 septembre, puis participe à l'occupation de l'atoll d'Ulithi, îles Caroline (23-25 ​​septembre 1944).

De retour à Manus, dans les îles de l'Amirauté, le Barnstable a chargé des troupes et une cargaison et est arrivé dans le golfe de Leyte le 20 octobre 1944. Il a débarqué des troupes pour les vagues d'assaut et a continué à décharger la cargaison tout au long de la journée. Le 21, elle est partie, arrivant aux îles Palau le 23 octobre.

Barnstable a transporté des troupes et du fret entre la Nouvelle-Calédonie et les îles de l'Amirauté, puis est revenu à Leyte, où il a débarqué des renforts (19-29 novembre 1944). De retour en Nouvelle-Guinée, il y est resté jusqu'à l'embarquement des troupes et des voitures pour le débarquement au golfe de Lingayen, Luzon. Elle est arrivée le 9 janvier et le jour suivant a débarqué ses troupes et sa cargaison. Elle fait plusieurs voyages aux Philippines avec des renforts puis participe aux premiers débarquements d'Okinawa (1-5 avril).

Barnstable est revenu à la côte ouest en avril 1946. Après avoir subi des réparations, des remplacements ont été embarqués et elle est revenue à Manille. De Manille, elle a effectué des trajets logistiques vers la Nouvelle-Guinée. À la cessation des hostilités, Barnstable participa à l'occupation du Japon (12-26 octobre 1945), effectuant deux trajets des îles Philippines au Japon en transportant des troupes de l'armée.

Elle est revenue en Californie le 17 novembre 1945 et a opéré le long de la côte ouest jusqu'en janvier 1946. En février elle est arrivée sur la côte est et a commencé la révision de pré-inactivation. Elle a été désarmée le 25 mars 1946 et est revenue à la Commission Maritime le jour suivant.

Barnstable a reçu quatre étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Barnwell est un comté de Caroline du Sud.

(APA-132 : dp. 6720 l. 456' b. 62' dr. 24' a. 17,7 k. cpl. 692 a. 1 5" cl. Haskell )

Barnwell (APA-132) a été lancé le 30 septembre 1944 par California Shipbuilding Corp., Wilmington, Californie, en vertu d'un contrat de commission maritime parrainé par Mme ML Rhodes transféré à la Marine le 19 janvier 1946 et commandé le même jour, le capitaine MM Stephens dans commander.

En mars 1945, le Barnwell chargea une cargaison et embarqua des troupes à San Diego et partit pour Pearl Harbor, arrivant le 29 mars. Entre avril et juin, il a participé à des manœuvres d'entraînement amphibie dans la région d'Hawaï et a transporté des marchandises et des troupes à Eniwetok, aux îles Marshall Guam et Saipan, aux îles Mariannes Ulithi, aux îles Caroline et à la baie de San Pedro, à Leyte. Le 12 juin elle a quitté les Îles philippines pour San Francisco, porte le personnel de Marine et de Marine au continent pour la réhabilitation et la rotation.

Le 14 juillet, Barnwell a quitté San Francisco avec du personnel de la Marine, de la Marine et de la Garde côtière, ainsi que du courrier et des affaires classifiées, qu'elle a débarquées aux Philippines et aux îles de l'Amirauté. En août et septembre, elle a transporté un bataillon Seabee de la Nouvelle-Calédonie et des Nouvelles Hébrides à Sasebo, au Japon, pour le devoir d'occupation. En octobre, il a livré du personnel de l'armée et du fret à Hiro Wan, Honshu, Japon, depuis les Philippines. En retard

en octobre, Barnwell reçut l'ordre de remplir le devoir de « Tapis magique » et s'embarqua pour Guam où il embarqua près de 2 000 officiers et enrôlés et se rendit à Seattle, Washington, où il arriva le 12 novembre 1946.

Barnwell a été affecté au service de transport de personnel par voie côtière et a opéré sur la côte ouest jusqu'au 15 janvier 1946, date à laquelle il a été libéré et a reçu l'ordre de se rendre à Norfolk pour être placé en réserve. Barnwell y fut mis hors service en réserve le 1er février 1947.

Le capitaine de corvette Richard S. Baron a été tué le 15 mars 1942 lors du bombardement de Cebu City, aux Philippines. Avant sa mort, il avait reçu la Navy Cross pour avoir risqué sa vie pour récupérer des documents classifiés lors du bombardement de Cavite, aux Philippines.

(DE-166 : dp. 1240 l. 806' b. 86'8" dr. 11'8" s. 21 k. cpl. 186 a.3 3", 8 21" TT. cl. canon)

Baron (DE-166) a été lancé le 9 mai 1943 par Federal Shipbuilding and Dry Dock Co., Newark, NJ, parrainé par Mme Anne P. Baron, veuve du lieutenant-commandant Baron et commandé le 6 juillet 1948, le lieutenant-commandant D. McVicker, USNR, au commandement d.

Baron quitta New York le 8 septembre 1948 pour le Pacifique. Entre octobre 1948 et août 1944, il escorte des convois parmi les groupes d'îles du Pacifique Sud Central. Il a également servi de navire écran et d'appui-feu lors des opérations suivantes : Débarquement de Hollandia (21-24 avril 1944) Raid Truk-Satawan-Ponape (29 avril-1er mai) Invasion de Saipan (20 juin-11 juillet) et capture de Guam (22-29 juillet). Le 7 septembre 1944, il est arrivé au Mare Island Navy Yard pour une révision.

De retour dans le Pacifique au début du mois de novembre 1944, le baron se rapporte au commandant de l'entraînement des sous-marins du Pacifique. Jusqu'à la fin du mois de mai 1946, il a mené des exercices d'entraînement avec des sous-marins amis au large de Pearl Harbor et de Guam. Pour le reste de la guerre, il a opéré à proximité des îles Marshall et s'est engagé dans des missions de sauvetage, de patrouille et d'escorte de chasseurs-tueurs.

Le 27 août 1945, Baron reçut l'ordre de se rendre sur les atolls de Maloelap, Wotje et Jaluit pour la reddition de leurs garnisons japonaises. La capitulation fut achevée le 6 septembre et Baron resta sur l'atoll de Wotje jusqu'au 18 septembre supervisant le désarmement des fortifications japonaises. Elle a fumé alors à San Diego, en arrivant le 29 septembre. En partant le jour suivant, elle s'est rendue à New York, où elle est arrivée le 14 octobre.

Le Baron est sorti de la réserve le 26 avril 1946 à Green Cove Springs, en Floride, et a été transféré en Uruguay dans le cadre du programme d'assistance à la défense mutuelle le 8 mai 1962.

Baron a reçu trois étoiles de bataille pour son service dans le Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale.

John Baron De Kalb est né à Huettendorf, en Bavière, le 29 juin 1721. Il a accompagné Lafayette en Amérique en 1777 et a été nommé major général dans l'armée continentale. Il fut mortellement blessé à la tête des troupes du Maryland et du Delaware lors de la bataille de Camden (16 août 1780) et mourut trois jours plus tard. Il est enterré à Camden, N.J.

(StwGbt : T. 512 l. 175' b. 51'2", dr. 6' s. 9 mph. cpl. 251 a. 2 8" SB, 4 42-pdr. R., 7 32-pdr. SB cl. Le Caire )

St. Louis, la canonnière casemate à roue arrière a été construite par James B. Eads, Carondelet, Missouri, pour le ministère de la Guerre. Elle a été lancée sous le nom de St. Louis le 12 octobre 1861 et rejoint la Western Gunboat Fleet.

En 1862, St. Louis, sous le commandement du lieutenant L. Paulding, est attaché à l'escadre du contre-amiral A. H. Foote et participe à la prise du fort Henry sur la rivière Tennessee (6 février 1862). Elle sert de navire amiral à l'escadron lorsqu'il assiste l'armée de l'Union lors de la capture du fort Donelson sur la rivière Cumberland (14-16 février 1862). Entre avril et juin 1862, elle a opéré contre Fort Pillow, Tenn. St. Louis a été rebaptisé Baron De Kalb le 8 septembre 1862. Le 1 octobre 1862, le Baron De Kalb a été transféré au Département de la Marine. Du 21 au 28 décembre, elle a pris part à l'expédition Yazoo et a participé à l'action à Drumgould's Bluff (28 décembre).

Au cours de 1868, le baron De Kalb a participé à la capture de l'expédition Arkansas Post (10-11 janvier) sur la rivière White (12-14 janvier) capture de la batterie à Duvall's Bluff (16 janvier) Expédition Yazoo Pass (20 février-5 avril ) action à Fort Pemberton (11-18 mars) action à Haines' Bluff (29 avril-2 mai, 18 mai) action à Yazoo City, Miss. (20-23 mai) et Yazoo River Expedition (24-31 mai) . Le 13 juillet 1863, le baron De Kalb est coulé par une torpille dans la rivière Yazoo, à 1,6 km en aval de Yazoo City, Mississippi.

Né à Keyser, Virginie-Occidentale, le 80 juin 1918, Woodrow Wilson Barr s'est enrôlé dans le Corps des Marines en 1942. Le soldat de première classe Barr a été tué au combat à Tulagi, aux Îles Salomon, le 7 août 1942.

(DE-676: dp. 1400 l. 306' b. 37' dr. 13'6" s. 24 k. cpl. 186 a. 3 3" cl. Buckley )

Barr (DE-676) a été lancé le 28 décembre 1948 par Bethlehem-Hingham Shipyards, Inc., Hingham, Mass. parrainé par Mme Cora Dell Barr, mère du soldat de première classe Barr et commandé le 16 février 1944, lieutenant-commandant HH Love, USNR , en commande.

Le 22 avril 1944, Barr quitte Norfolk et rejoint le TG 21.11 (groupe Block Island) dans des opérations anti-sous-marines au large des îles du Cap-Vert. Le 29 mai, alors qu'il effectuait des opérations de recherche dans la zone Açores-Gibraltar, Block Island (CVE-21) a été coulé par un sous-marin ennemi et Barr a reçu une torpille qui a totalement détruit sa poupe. Elle a perdu quatre morts, 12 disparus et 14 blessés. Le lendemain matin, le personnel blessé et excédentaire a été transféré à Eugene E. Elmore (DE-686) et Barr a été remorqué par ce navire, le Wilhoite (DE-397) et le remorqueur néerlandais Antic à Casablanca, arrivant le 6 juin.

Après avoir subi des réparations préliminaires à Casablanca, Barr a été remorqué aux États-Unis par Cherokee (ATF-66), arrivant à Boston le 25 juillet. Le navire est entré en cale sèche à Boston Navy Yard, a été converti en un transport auxiliaire à grande vitesse, et reclassifié APD-39, le 31 juillet 1944. En novembre 1944, Barr s'est rendu à San Francisco en escortant Teton (AGC-14) puis a continué à Pearl Harbor à rejoindre la flotte des forces amphibies du Pacifique. Le 10 janvier 1945, après des exercices d'entraînement intensifs avec des équipes de démolition sous-marine, Barr quitte Pearl Harbor et arrive à l'extrémité sud d'Iwo Jima le 16 février. Elle est restée là jusqu'au 4 mars en soutenant l'équipe de démolition sous-marine 13 et en exécutant le devoir de patrouille et de criblage.

Le 21 mars 1945, Barr, transportant l'équipe de démolition sous-marine 13, se mit en route pour l'invasion d'Okinawa. Elle a continué à opérer dans la région d'Okinawa-Saipan-Philippine, exécutant le devoir de patrouille et escortant des convois, jusqu'en août quand elle a navigué pour le Japon en tant que partie de la force d'occupation.

Barr est arrivé dans la baie de Tokyo le 30 août et a aidé à l'évacuation des prisonniers de guerre alliés de la région centrale de Honshu jusqu'au 20 septembre. En octobre et novembre, il a servi de caserne et de navire de service à Nagasaki pour l'enquête de bombardement stratégique des États-Unis. Le 1er décembre 1945, Barr quitte la baie de Tokyo pour les États-Unis et arrive à San Diego le 19 décembre. Après avoir subi des réparations, elle a navigué pour la côte est via le

Canal de Panama et à l'arrivée a commencé sa révision de pré-inactivation. Barr a été mis hors service en réserve à Green Cove Springs, en Floride, le 12 juillet 1946.

Elle a reçu trois étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le barracuda est un poisson vorace ressemblant à un brochet.

Le 17 novembre 1911, le Barracuda (SS-21) encore non mis en service fut rebaptisé F-2 (q. v.).

SP-845, un bateau à moteur de 55 pieds de 1917-19, était également connu sous le nom de Barracuda.

(SF-4 : dp. 2000 l. 341'6" b. 27'7" dr. 15'11" s. 18.7 k. cpl. 56 a. 1 5", 6 21" TT. cl. B )

Le premier Barracuda (SF-4) a été lancé sous le nom de V-1, le 17 juillet 1924 par le Portsmouth Navy Yard parrainé par Mme Cornelia Wolcott Snyder, épouse du capitaine Snyder et commandé le 1er octobre 1924, sous le commandement du lieutenant-commandant S. Picking.

Le V-1 avait été commandé pour le fonctionnement en surface uniquement pour permettre un essai précoce de ses moteurs. Elle a été affectée à la division sous-marine 20 et, après avoir navigué le long de la côte de la Nouvelle-Angleterre, a navigué le 14 janvier 1925 sur une croisière de surface des Caraïbes, de retour en mai 1925 pour l'achèvement. Le V-1 a navigué le long de la côte atlantique et dans les Caraïbes jusqu'en novembre 1927.

Le 8 novembre 1927, l'escadron 20 quitta Portsmouth, N. H., pour San Diego, arrivant le 3 décembre. Entre décembre 1927 et mai 1932, le V-1 a servi avec l'escadron lors d'opérations de routine avec la flotte le long de la côte ouest, dans les îles Hawaï et dans les Caraïbes. Son nom a été changé en Barracuda le 9 mars 1931 et sa désignation en SS-163, le 1er juillet 1931. En mai 1932, il est entré dans la réserve tournante avec la division sous-marine 15 à Mare Island. En janvier 1933, le Barracuda fut affecté à la division sous-marine 12 et, jusqu'à la fin de 1936, opéra le long de la côte ouest et navigua jusqu'à Pearl Harbor et la zone du canal avec la flotte. Le 28 octobre 1936, il quitte San Diego pour les Caraïbes où il participe à l'expédition Gravimetric Survey. Le 8 janvier 1937, le Barracuda quitta St. Thomas, V. I., et arriva à Philadelphie le 14 janvier, où il resta jusqu'à sa mise hors service le 14 mai 1937.

Le Barracuda a été remis en service à Portsmouth, NH le 5 septembre 1940 et affecté à la division sous-marine 9. Il a navigué de Portsmouth le 2 mars 1941 aux Bermudes, est revenu en juin et a rejoint la division sous-marine 71. rejoindre la flotte du Pacifique. Elle a servi dans la zone de patrouille du Pacifique jusqu'au 15 décembre 1941, date à laquelle elle a rejoint la flotte de l'Atlantique. Entre le 15 décembre 1941 et le 7 septembre 1942, le Barracuda a été attaché à la division sous-marine 31 et a effectué six patrouilles de guerre dans l'océan Pacifique, au sud-ouest de Panama, sans contacts avec l'ennemi.

Le Barracuda est retourné à Coco Solo, C.Z., le 7 septembre 1942 et, après les réparations du voyage, il s'est rendu à Philadelphie pour une révision. Après la révision, il était basé à New London jusqu'en février 1945 avec les divisions de sous-marins 13 et 31. Il a travaillé sur des problèmes d'entraînement avec des destroyers, d'autres sous-marins et des avions dans le Block Island Sound. Le Barracuda est arrivé au Philadelphia Navy Yard le 16 février 1945, a été désarmé le 3 mars 1945 et vendu le 16 novembre 1945.

(SSK-1 : dp. 765 l. 196'1" b. 24'7" dr. 14'5" s. 13 k. cpl. 37 cl. Barracuda )

Le deuxième Barracuda (SSK-1) a été lancé le 2 mars 1951 par Electric Boat Division, General Dynamics Corp., Groton, Connecticut, sous le nom de K-1 (SSK-1) parrainé par Mme Willis Manning Thomas et mis en service le 10 novembre 1951, Lieutenant-commandant F. A . Andrews aux commandes.

Barracuda a rejoint le groupe de développement de sous-marins 2 avec son port d'attache à New London, Connecticut. Elle a navigué le long de la côte atlantique des États-Unis et du Canada, dans les Caraïbes, et a fait un voyage à Greenock et Rothesay, en Écosse, en juin 1955. Le 16 Décembre 1956, son nom a été changé de K-1 à Barracuda (SSK-1). Pendant les intervalles entre et après ces croisières, le Barracuda a opéré le long de la côte est, effectuant des exercices d'entraînement et d'expérimentation.

Une barricade est toute barrière obstruant le passage.

(ACM-3 : dp. 880 l. 188'2" b. 37' dr. 12'6" s. 12,5 k. cpl. 69 a. 1 40 mm. cl. Chimo )

Barricade (ACM-3), ex-Colonel John Storey , a été lancé en novembre 1942 par Marietta Manufacturing Co., Point Pleasant, W. Va., pour l'Armée, transféré à la Marine le 7 avril 1944 et mis en service le même jour, le Lieutenant CP Haber aux commandes.

Barricade a quitté la côte est le 14 mai 1944 et est arrivée à Bizerte, Tunisie, le 1er juin 1944. Jusqu'en juillet 1946, elle a servi comme annexe de dragueur de mines à Salerne, Naples et Anzio, Italie Toulon, Cannes, et Golfe Juan, France Oran, Algérie Palerme , Sicile et Sardaigne. Entre le 17 août et le 16 septembre 1844, il a rendu d'importants services lors de l'invasion du sud de la France.

Le 23 juin 1945, le Barricade arriva à Charleston, S.C., puis se rendit à Jacksonville, Floride, pour une révision (26 juin-10 août). Elle a transité le Canal de Panama le 2 septembre et a procédé à San Diego. Elle a opéré le long de la côte de Californie jusqu'à ce qu'elle soit désaffectée le 28 juin 1946 et transférée à la Garde côtière.

Barricade a reçu une étoile de bataille pour sa participation à l'invasion du sud de la France.

(AM-150 : dp. 630 l. 184'6" b. 33' dr. 10' s. 14,8 k. cpl. 104 a. 1 3" cl. A dmirable )

Barrier (AMc-127) a été reclassifié AM-150, le 21 février 1942 lancé le 23 février 1943 par Tampa Shipbuilding Co., Inc., Tampa, Floride, parrainé par Mme Eugenie Bradford, épouse du lieutenant LM Bradford et mis en service le 10 mai 1944 , Lieutenant DT Ehrmann Commandant.

En juillet 1944, la barrière a quitté la côte est, a transité par le canal de Panama et est arrivée à San Francisco le 3 août. Entre août 1944 et juillet 1946 elle a opéré dans les eaux d'Alaska sur les opérations de déminage, de patrouille et d'escorte, visitant fréquemment Kodiak, le Port hollandais et Adak. En juillet 1946, il servit de navire-école aux équipes de déminage de la marine russe.

Le Barrier a été désarmé à Cold Bay, en Alaska, le 18 juillet 1945 et le jour suivant a été remis à la Russie en vertu du Lend-Lease Act. La barrière reste aux mains des Russes et a été reclassée MSF-150, le 7 février 1955.

Ces histoires sont tirées du Dictionary of American Naval Fighting Ships (US Naval Historical Center, 1959-1991). Les historiques peuvent ne pas refléter les informations les plus récentes concernant l'état et les opérations des navires.

Cette section du site HG&UW est coordonnée et maintenue par Andrew Toppan.
Copyright &copie 1996-2003, Andrew Toppan. Tous les droits sont réservés.
La reproduction, la réutilisation ou la distribution sans autorisation est interdite.


Bannière - APA-60 - Histoire

21 novembre 2006 | Auteur : Administrateur

Cette liste comprend tous les navires qui ont été utilisés comme navires d'essai pendant l'opération Crossroads et leur disposition, lorsqu'elle est connue.

USS Independence (CVL-22) coulé comme cible au large de San Francisco, Californie, le 27 janvier 1951.

USS Saratoga (CV-3) coulé par Test Baker à Bikini, le 25 juillet 1946.

USS Arkansas (BB-33) coulé par Test Baker à Bikini, le 25 juillet 1946.

Nagato (cuirassé japonais) coulé par Test Baker à Bikini, le 29 juillet 1946.

USS Nevada (BB-36) coulé comme cible au large de Pearl Harbor, HI, le 31 juillet 1948.

USS New York (BB-34) coulé comme cible au large de Pearl Harbor, HI, le 8 juillet 1948.

USS Pennsylvania (BB-38) sabordé au large de Kwajalein, Îles Marshall, le 10 février 1948.

USS Pensacola (CA-23) sabordé au large de la côte de Washington, le 10 novembre 1948.

Le Prinz Eugen (IX-300) s'est échoué et a coulé à Kwajalein, le 22 décembre 1946.

Sakawa (croiseur lourd japonais capturé) coulé par Test Able à Bikini, le 2 juillet 1946.

USS Salt Lake City (CA-25) coulé comme cible au large de San Clemente, Californie, le 25 mai 1948.

USS Anderson (DD-411) coulé par Test Able à Bikini, le 1er juillet 1946.

L'USS Conyngham (DD-371) s'est sabordé au large de la Californie en juillet 1948.

USS Hughes (DD-410) coulé comme cible au large de Washington, le 16 octobre 1948.

USS Lamson (DD-367) coulé par Test Able à Bikini, le 1er juillet 1946.

USS Mayrant (DD-402) coulé au large de Kwajalein, le 4 avril 1948.

USS Mustin (DD-413) coulé au large de Kwajalein, le 18 mars 1948.

USS Ralph Talbot (DD-390) sabordé au large de Kwajalein, mars 1948.

USS Rhind (DD-404) sabordé au large de Kwajalein, le 22 mars 1948.

USS Stack (DD-406) coulé comme cible au large de Kwajalein, le 24 avril 1948.

USS Trippe (DD-403) coulé comme cible au large de Kwajalein, le 3 février 1948.

USS Wainwright (DD-419) coulé comme cible au large de Kwajalein, le 5 juillet 1948.

USS Wilson (DD-408) sabordé au large de Kwajalein, le 8 mars 1948.

USS Apogon (SS-308) coulé par Test Baker à Bikini, le 25 juillet 1946.

USS Dentuda (SS-335) envoyé sur la côte ouest, vendu à la ferraille, le 20 janvier 1969.

USS Parche (SS-384) envoyé sur la côte ouest, vendu à la ferraille, juillet 1970.

USS Pilotfish (SS-386) coulé par Test Baker à Bikini, le 25 juillet 1946.

USS Searaven (SS-196) coulé comme cible au large de la Californie, le 11 septembre 1948.

USS Skate (SS-305) sabordé au large de la Californie, le 5 octobre 1948.

USS Skipjack (SS-184) coulé comme cible au large de la Californie, le 11 août 1948.

USS Tuna (SS-203) sabordé au large de la Californie, le 24 septembre 1948.

USS Banner (APA-60) sabordé au large de Kwajalein, le 16 février 1948.

USS Barrow (APA-61) sabordé au large de Kwajalein, le 11 mai 1948.

USS Bladen (APA-63) envoyé sur la côte est, transféré à la U.S. Maritime Commission,
3 août 1953.

USS Bracken (APA-64) sabordé au large de Kwajalein, le 10 mars 1948.

USS Briscoe (APA-65) sabordé au large des îles Marshall, le 6 mai 1948.

USS Brule (APA-66) sabordé au large de Kwajalein, le 11 mai 1948.

USS Butte (APA-68) sabordé au large de Kwajalein, le 12 mai 1948.

USS Carlisle (APA-69) coulé par Test Able à Bikini, le 1er juillet 1946.

USS Carteret (APA-70) coulé par des tirs dans le Pacifique, le 19 mars 1948.

USS Catron (APA-71) coulé par des tirs dans le Pacifique, le 6 mai 1948.

USS Cortland (APA-75) envoyé sur la côte est, transféré à la Commission maritime des États-Unis,
31 mars 1948.

L'USS Crittenden (APA-77) s'est sabordé au large de la Californie, le 5 octobre 1948.

USS Dawson (APA-79) sabordé au large de Kwajalein, le 19 mars 1948.

USS Fallon (APA-81) sabordé au large de Kwajalein, le 10 mars 1948.

USS Fillmore (APA-83) envoyé sur la côte est, transféré à la U.S. Maritime Commission,
1er avril 1948.

USS Gasconade (APA-85) coulé par des torpilles au large de la Californie, le 21 juillet 1948.

USS Geneva (APA-86) envoyé sur la côte Est, vendu à la ferraille, le 2 novembre 1966.

USS Gilliam (APA-57) coulé par Test Able à Bikini, le 1er juillet 1948.

USS Niagara (APA-87) envoyé sur la côte est, vendu à la ferraille, le 5 février 1950.

USS LST-52 coulé dans le Pacifique, avril 1948.

L'USS LST-125 a coulé au large de Bikini, le 14 août 1946.

L'USS LST-133 sabordé au large de Kwajalein, le 11 mai 1948.

USS LST-220 sabordé au large de Kwajalein, le 12 mai 1948.

USS LST-545 sabordé au large de Kwajalein, le 12 mai 1948.

L'USS LST-661 s'est sabordé au large de Kwajalein, le 25 juillet 1948.

LSM-60 complètement détruit par Test Baker à Bikini, le 25 juillet 1946.

Le LCT-412 s'est sabordé au large de Kwajalein, en septembre 1947.

LCT-414 sabordé par Test Baker à Bikini, juillet 1946.

LCT-705 sabordé au large de Kwajalein, septembre 1947.

Le LCT-746 s'est sabordé au large de Kwajalein, en mars 1947.

LCT-812 sabordé par Test Baker à Bikini, juillet 1946.

Le LCT-816 s'est sabordé au large de Kwajalein, en juin 1947.

Le LCT-818 s'est sabordé au large de Kwajalein, en septembre 1947.

Le LCT-874 s'est sabordé au large de Kwajalein, en septembre 1947.

Le LCT-1013 s'est sabordé au large de Kwajalein, en septembre 1947.

Le LCT-1078 s'est sabordé au large de Kwajalein, en septembre 1947.

Le LCT-1112 s'est sabordé au large de Kwajalein, en septembre 1947.

Le LCT-1113 s'est sabordé au large de Kwajalein, en juin 1947.

LCT-1114 coulé par Test Baker à Bikini, le 30 juillet 1946.

LCT-1175 coulé par Test Baker à Bikini, le 25 juillet 1946.

LCT-1187 sabordé par Test Baker à Bikini, juillet 1946.

LCT-1237 sabordé par Test Baker à Bikini, juillet 1946.

YO-160 coulé par Test Baker à Bikini, le 25 juillet 1946.

Les JOJ-83 se sont sabordés au large de Kwajalein, le 16 septembre 1948.

ARDC-13 coulé par Test Baker à Bikini, le 6 août 1946.

LCI (Péniches de Débarquement, Infanterie)

LCI-327 détruit sur l'île de Bascombe (Mek), Kwajalein, le 30 octobre 1947.

LCI-329 sabordé au large de Kwajalein, le 16 mars 1948.

LCI-332 sabordé au large de Kwajalein, septembre 1947.

LCI-549 vendu à un particulier en Californie, le 19 août 1949.

LCI-615 vendu à un particulier en Californie, le 19 août 1949.

LCI-620 sabordé à l'entrée de Bikini Lagoon, le 10 août 1946.

LCM (péniches de débarquement, mécanisées)

[Notez que ces embarcations, comme le LCVP, ne recevaient généralement pas de numéros de coque. Les chiffres ont été fournis par Joint Task Force One (JTF-1) pour faciliter les rapports de dommages.]


État à parti unique de Nkrumah

Initialement, Nkrumah a surfé sur une vague de soutien au Ghana et dans le monde. Le Ghana, cependant, a été confronté à tous les défis redoutables de l'indépendance qui seraient bientôt ressentis à travers l'Afrique.Parmi ces problèmes figurait sa dépendance économique vis-à-vis de l'Occident.

Nkrumah a tenté de libérer le Ghana de cette dépendance en construisant le barrage d'Akosambo sur la Volta, mais le projet a lourdement endetté le Ghana et suscité une vive opposition. Son parti craignait que le projet n'augmente la dépendance du Ghana plutôt que de la réduire. Le projet a également forcé la relocalisation de quelque 80 000 personnes.

Nkrumah a augmenté les taxes, y compris sur les producteurs de cacao, pour aider à payer le barrage. Cela a exacerbé les tensions entre lui et les agriculteurs influents. Comme de nombreux nouveaux États africains, le Ghana a également souffert d'un factionnalisme régional. Nkrumah considérait les riches agriculteurs, concentrés au niveau régional, comme une menace pour l'unité sociale.

En 1964, confronté à un ressentiment croissant et à la peur de l'opposition interne, Nkrumah a poussé un amendement constitutionnel qui a fait du Ghana un État à parti unique et s'est fait président à vie.


Indien 741 Scout

Les motos Indian ont été produites de 1901 à 1953. Le modèle 741 était la principale offre militaire pendant la Seconde Guerre mondiale. Le modèle militaire est dérivé du modèle scout civil. Environ 35 000 ont été construits pendant la guerre pour l'armée américaine - la moitié du nombre de Harley Davidson WLA. Plusieurs milliers d'autres ont été construits pour les alliés. L'Indian était plus légère et moins puissante que la Harley et n'avait donc pas la même polyvalence. Néanmoins, il a bien servi de véhicule de messagerie.


Ajuster le chevauchement

Si vous imprimez une grande bannière ou une affiche composée de nombreuses pages horizontales ou verticales, vous pouvez augmenter ou diminuer la marge entre les pages afin de pouvoir coller les pages ensemble sans couvrir une partie de la zone imprimée.

Cliquez sur Déposer > Imprimer, puis clique Options de mise en page sous Paramètres.

Dans le Options de mise en page boîte de dialogue, effectuez l'une des opérations suivantes :

Pour augmenter la marge de papier qui chevauche la zone imprimée horizontale sur une page de la bannière, de l'affiche ou de la grande publication, modifiez la Chevauchement horizontal Les paramètres.

Pour augmenter la marge papier qui chevauche la zone imprimée verticale sur une page de la bannière, de l'affiche ou d'une grande publication, modifiez la Chevauchement vertical Les paramètres.

Pour imprimer une seule page de la grande publication, cochez la case Imprimer une seule tuile case, puis sélectionnez le Ligne et/ou Colonne numéro de la tuile que vous souhaitez imprimer.

Cliquez sur proche > Imprimer.

Noter: Toutes les imprimantes de bureau ont une zone non imprimable dans les marges.


Banner Life & amp William Penn

Banner Life Insurance Company et William Penn Life Insurance Company de New York fonctionnent comme les moteurs jumeaux de la machine Legal & General America. Ces compagnies d'assurance très respectées administrent et offrent le plus haut niveau de produits et de service à la clientèle à travers les Amériques sous notre marque mondiale. Nos entreprises ont grandi ensemble avec un succès commun depuis les années 1980. À l'heure actuelle, Banner Life Insurance Company assure des personnes dans 49 États, y compris D.C., tandis que William Penn Life Insurance Company exerce ses activités uniquement dans l'État de New York.

Trois noms, une promesse

Plus de 1,5 million d'assurés aux États-Unis font confiance à nos marques pour protéger leur famille car au cœur de notre activité se trouve une véritable préoccupation pour les personnes. Nous croyons profondément à la valeur de la protection d'assurance-vie parce que nous savons à quel point elle peut être avantageuse. Vous pouvez compter sur nous pour vous aider à assurer la sécurité financière de vos proches au cas où vous ne seriez plus là pour le faire vous-même. Nous sommes financièrement solides, financièrement responsables et engagés dans des pratiques commerciales qui garantiront que nous serons là lorsque vous en aurez le plus besoin.

1981 : Legal & General Group forme Legal & General America pour servir directement les clients américains et achète Government Employees Life Insurance Company (GELICO) et sa filiale à New York.

1982 : Le nom de GELICO est changé pour devenir aujourd'hui Banner Life Insurance Company.

1989 : Legal & General Group achète William Penn Life Insurance Company de New York (dont la société mère est Banner Life Insurance Company).

Aujourd'hui : Banner Life et William Penn sont toujours les sociétés qui souscrivent et émettent nos polices d'assurance, mais travaillent ensemble sous notre parapluie Legal & General America.


Bannière - APA-60 - Histoire

Indépendance (CVL-22) : Remorqué jusqu'à Pearl Harbor puis jusqu'à Hunters Point (San Francisco) en octobre 1946. Coulé comme cible lors de tests spéciaux de nouvelles armes aériennes et sous-marines au large de San Francisco le 27 janvier 1951, à 1 000 brasses.

Saratoga (CV-3) : coulé à Bikini par Baker tourné le 25 juillet 1946.

Arkansas (BB-33) : Coulé à Bikini par Baker tourné le 2 juillet 1946.

Nagato (Japonais) : Coulé à Bikini par Baker tourné dans la nuit du 29/30 juillet, 1946.

Nevada (BB-36) : Remorqué à Kwajalein par USS Conservateur (ARS-8), désarmé le 29 août 1946, puis remorqué jusqu'à Pearl Harbor. Coulé comme cible le 31 juillet 1948, à 65 milles au sud-ouest de Pearl Harbor après quatre jours de coups de feu, de bombes, de roquettes et de torpilles de la Force opérationnelle 12. En 1993, l'USS Conservateur était toujours en service actif en tant que navire de sauvetage, affecté au centre de formation de la Réserve navale à Little Creek à l'extérieur de Norfolk.

New York (BBI-34) : Remorqué à Kwajalein par USS Achomawi (AFT-148), désarmé le 29 août 1946, puis remorqué jusqu'à Pearl Harbor. Coulé comme cible le 8 juillet 1948, à 40 miles au sud-ouest de Pearl Harbor après huit heures de pilonnage par des navires et des avions utilisant des bombes et des coups de feu lors de manœuvres de combat à grande échelle avec de nouvelles torpilles.

Pennsylvanie (BB-38) : Sabordé au large de Kwajalein le 10 février 1948.

Pensacola (CA-23) : Remorqué à Kwajalein puis à Bremerton, Washington, pour des tests radiologiques. Coulé comme cible au large des côtes de Washington le 10 novembre 1948, à 1 400 brasses.

Prinz Eugène (Allemand) : Remorqué jusqu'à Kwajalein et tenté de s'échouer sur l'île d'Enubuj, mais il a chaviré et a coulé en eau peu profonde le 22 décembre 1946 (New York Times l'article indique que la date était le 16 décembre).

Sakawa (Japonais) : Coulé à Bikini par Able tourné le 2 juillet 1946.

Salt Lake City (CA-25) : Remorqué jusqu'à Bremerton via Pearl Harbor pour des tests radiologiques. Coulé par des torpilles à 2 000 brasses au large de San Diego le 25 mai 1948, après un bombardement de quatre heures par des avions et des navires.

Anderson (DD-41 1) : Coulé à Bikini par Able abattu le 1er juillet 1946.

Conyngham (DD-371) : A vapeur de Kwajalein à Pearl Harbor en septembre 1946, puis dans la région de San Francisco, arrivée le 22 octobre 1946. Sabordé en juillet 1948 au large des côtes californiennes.

Hugues (DD-410) : Échoué à l'île Eneu après que Baker a été abattu le 26 juillet 1946, puis remorqué à San Francisco pour des tests radiologiques. Coulé comme cible au large des côtes de Washington par une attaque aérienne le 16 octobre 1948.

Lamson (DD-367) : Coulé à Bikini par Able abattu le 1er juillet 1946.

Mayrant (DD-402) : Conservé à Kwajalein pour des tests radiologiques jusqu'à ce qu'il y soit coulé par des canons et des torpilles le 4 avril 1948.

Mugford (DD-389) : Sabordé au large de Kwajalein le 22 mars 1948.

Mustin (DD-413) : Coulé par des tirs au large de Kwajalein le 18 avril 1948.

Ralph Talbot (DD-390) : Sabordé au large de Kwajalein le 8 mars 1948.

Rhind (DD-404) : Sabordé au large de Kwajalein le 22 mars 1948.

Empiler (DD-406) : Coulé par les tirs de quatre destroyers au large de Kwajalein le 24 avril 1948.

Trippé (DD-403) : Coulé comme cible au large de Kwa'alein le 3 février 1948.

Wainwright (DD-419) : Coulé comme cible au large de Kwajalein le S juillet 1948, par
Division de destroyers 172.

Wilson (DD-408) : Sabordé au large de Kwa'alein le 8 mars 1948.

Apogon (SS-308) : Coulé à Bikini par Baker tourné le 25 juillet 1946.

Denture (SS-335) : A vapeur de Kwajalein à Pearl Harbor en septembre 1946, et le mois suivant à San Francisco pour une étude radiologique. Désarmé à Mare Island le 11 décembre 1946 et stationné dans le 12e district naval pour la formation des réservistes navals. Vendu à la ferraille le 20 janvier 1969.

Parché (SS-384) : Convoyé à la vapeur jusqu'à Pearl Harbor puis signalé à la 19e flotte du groupe Mare Islands le 14 octobre 1946. Remorqué jusqu'aux quais de la réserve navale à Oakland en février 1948 et accepté comme navire-école de la réserve navale. Vendu à la ferraille en juillet 1970.

Poisson-pilote (SS-386) : Coulé à Bikini par Baker abattu le 25 juillet 1946. Récupéré pour examen et retombé comme cible le 16 octobre 1948. Searaven (SS-196): Relevé de la position immergée le 29 juillet 1946, après le tir de Baker. Convoyé à vapeur à Pearl Harbor depuis Kwajalein, puis à San Francisco pour une étude radiologique, y arrivant le 22 octobre 1946. Coulé comme cible au large des côtes californiennes le 11 septembre 1948.

Patin (SS-305) : Remorqué à Kwajalein par ATR-40, puis à Pearl Harbor par USS Fulton (AS-11), puis à San Francisco par USS

Serrer (ARS-33). Désarmé le 11 décembre 1946 et sabordé au large des côtes californiennes par 515 brasses le 4 octobre 1948.

Listao (SS-184) : Coulé à Bikini par Baker abattu le 25 juillet 1946. Récupéré le 2 septembre, remorqué jusqu'à Pearl Harbor, puis jusqu'à San Francisco. Coulé par une attaque à la roquette d'un avion le 11 août 1948, au large des côtes californiennes à 700 brasses.

Thon (SS-203) : fait surface après le tir de Baker le 27 juillet 1946. A vapeur jusqu'à Kwa'alein, Pearl Harbor, puis San Francisco. Sabordé au large de la côte ouest le 24 septembre 1948, à 1 160 brasses.

Bannière (APA-60) : Sabordé au large de Kwajalein le 16 février 1948.

Brouette (APA-61) : Sabordé au large de Kwajalein le 11 mai 1948.

Lame (APA-63) : transporté à la vapeur sur la côte est, désarmé à Norfolk le 26 décembre 1946 et transféré à la U.S. Maritime Commission le 3 août 1953.

Fougère (APA-64) : Sabordé au large de Kwajalein le 10 mars 1948.

Briscoe (APA-65) : Sabordé quelque part aux Îles Marshall le 6 mai 1948.

Brûlé (APA-66) : Sabordé au large de Kwajalein le 11 mai 1948.

Butte (APA-68) : Sabordé au large de Kwajalein le 12 mai 1948.

Carlisle (APA-69) : Coulé à Bikini par Able abattu le 1er juillet 1946.

Carteret (APA-70) : Coulé dans les Îles Marshall par les tirs de l'USS
Tolède (CA-133) le 19 avril 1948.

Catron (APA-71) : Coulé dans les Îles Marshall par les tirs de l'USS
Atlanta (CL-104) le 6 mai 1948.

Cortland (APA-75) : Autorisation radiologique accordée en décembre 1946,
désarmé à Norfolk le 30 décembre 1946 et transféré à la U.S. Maritime Commission le 31 mars 1948. Plus tard vendu à la ferraille.

Critenden (APA-77) : Remorqué jusqu'à San Francisco en janvier 1947. Remorqué en mer par l'USS Tekesta (ATF-93) et coulé au large des côtes californiennes par des essais d'explosifs le 5 octobre 1948, à 800 brasses.

Dawson (APA-79) : Sabordé au large de Kwajalein le 19 avril 1948, à 2 290 brasses.

Tomber sur (APA-81) : Échoué sur l'île d'Eneu le 27 juillet 1946, après que Baker a été abattu puis remorqué jusqu'à Kwajalein. Sabordé au large de Kwajalein le -10 mars 1948.

Fillmore (APA-83) : transporté à la vapeur sur la côte est, désarmé à Norfolk le 24 janvier 1947 et transféré à la U.S. Maritime Commission le 1er avril 1948.

Gasçonnade (APA-85) : Remorqué jusqu'à San Francisco et coulé comme cible par des torpilles au large de la côte sud de la Californie le 21 juillet 1948, à 1 300 brasses.

Genève (APA-86) : Steamed à East Coast, désarmé à Norfolk le 1er janvier 1947, et reçu par la US Maritime Commission à James River Reserve Fleet, Lee Hall, Virginie, le 2 avril 1948. Transféré à Wilmington (Caroline du Nord ) Flotte de réserve en juillet 1955, et vendue à la ferraille le 2 novembre 1966.

Gilles (APA-57) : Coulé à Bikini par Able abattu le 1er juillet 1946.

Niagara (APA-87) : à vapeur vers la côte est, arrivant à Norfolk le 23 novembre 1946. Après avoir été utilisé pour tester les effets d'explosifs conventionnels spéciaux dans la baie de Chesapeake en 1947-48, a été vendu à la ferraille le 5 février 1950, à Compagnie des Métaux du Nord de Philadelphie.

LST (NAVIRES DE DÉBARQUEMENT, RÉSERVOIR)

LST-S2 : coulé au large de Kwajalein en avril 1948 par des tirs de l'USS Oakland (CL-95) à 2 280 brasses.
LST-12S : Délibérément échoué avant le tir de Baker, puis coulé par des coups de feu
du USS Fall River (CA- 1 3 1) au large de Bikini le 14 août 1946.
LST-133 : coulé au large de Kwajalein le 11 mai 1948.
LST-220 : coulé au large de Kwajalein le 12 mai 1948.
LST-545 : coulé au large de Kwajalein le 12 mai 1948.
LST-661 : coulé au large de Kwajalein le 25 juillet 1948.

LSM (NAVIRES DE DÉBARQUEMENT, MOYEN)

LSM-60 : Détruit à Bikini en tant que porteur de bombes pour Baker abattu le 25 juillet 1946.

LCT (LANDING CRAFT, TANK)

LCT-412 : sabordé au large de Kwajalein en septembre 1947.
LCT-414 : coulé par des charges de démolition à Bikini peu de temps après le tir de Baker.
LCT-705 : sabordé au large de Kwa'alein en septembre 1947.
LCT-746 : sabordé au large de Kwajalein en mars 1947.
LCT-812 : coulé par des charges de démolition à Bikini peu de temps après le tir de Baker.
LCT-816 : sabordé au large de Kwajalein en juin 1947.
LCT-818 : sabordé au large de Kwajalein en septembre 1947.
LCT-874 : sabordé au large de Kwajalein en septembre 1947.
LCT-1013 : sabordé au large de Kwajalein en septembre 1947.
LCT-1078 : sabordé au large de Kwajalein en septembre 1947.
LCT-1112 : sabordé au large de Kwajalein en septembre 1947.
LCT-1113 : sabordé au large de Kwajalein en juin 1947.
L CT-1114 : Chaviré par Baker abattu et coulé par des charges de démolition à
Bikini le 30 juillet 1946.
LCT-1175 : Coulé à Bikini par Baker tourné le 2 juillet 1946.
LCT-1187. Coulé par des charges de démolition à Bikini peu de temps après le tir de Baker.
LCT-1237 : coulé par des charges de démolition à Bikini peu de temps après le tir de Baker.

ARDC-13 : coulé à Bikini par Baker tourné le 6 août 1946.
YO-1 60 : Coulé à Bikini par Baker tourné le 25 juillet 1946.
JOJ-83 : échoué à Kwajalein le 23 septembre 1946 et sabordé
Kwajalein le 16 septembre 1948.

LCI (LANDING CRAFT, INFANTERIE)

LCI-327 : Echoué à Bascombe (Mek) Island, Kwajalein, et y détruit le 30 octobre 1947.
LCI-329 : Sabordé au large de Kwajalein le 16 mars 1948.
LCI-332 : Sabordé au large de Kwajalein en septembre 1947.
LCI-549 : Utilisé à Kwajalein comme patrouilleur jusqu'en juin 1948. Obtention de l'autorisation radiologique finale en août 1948 et remorqué à Port Chicago, Californie, en janvier 1949. Vendu à la Learner Company à Alameda, Californie, le 2 août 1949, et livré le 19 août 1949.
LCI-618 : Vendu à la Learner Company à Alameda, Californie, le
2 août 1949, et livré le 19 août 1949.
LCI-620 : Délibérément échoué avant le tir de Baker. Remorqué à la mer et
coulé à l'entrée du lagon de Bikini le 10 août 1946.

LCM (LANDING CRAFT, MÉCANISÉ)

LCM-1 : Destin inconnu.
LCM-2 : Destin inconnu.
LCM-3 : Destin inconnu.
LCM-4 : Coulé à Bikini par Baker tourné le 25 juillet 1946.
LCM-S : Destin inconnu.
LCM-6 : Vendu à la ferraille à Guam à une date inconnue.

LCVP (LANDING CRAFT VEHICULES, PERSONNEL)

LCVP-7 : Destin inconnu.
LCVP-8 : Destin inconnu.
LCVP-9 : Destin inconnu.
LCVP-1 0 : Coulé à Bikini par Baker tourné le 25 juillet 1946. LCVP-1 1 : Destin inconnu.
LCVP-12 : Destin inconnu.

SOURCES:
Le capitaine A. G. Nelson, mémorandum intitulé "Crossroads Target Ships,"
25 mai 1978, DOE/CIC 48703

Rapport opérationnel sur les essais de bombe atomique Capable et Boulanger Mooney, éd.,

Dictionnaire des Sbips de la marine américaine Delgado et al.,

L'arcbéologie de la bombe atomique, 173-76 Berkhouse et al.,

Opération Carrefour, 173-77 Shurcliff, Rapport technique, p. 3.61-62 Nouveau York Times.

Opération Crossroads, Les tests atomiques sur l'atoll de Bikini, p. 317-322 Weisgall,


Compagnie générale d'électricité (GE)

La coentreprise des géants industriels CFM a des objectifs ambitieux en matière d'efficacité énergétique pour son prochain projet de moteur à réaction.

Placez un sac sur le rétroviseur de votre voiture lorsque vous voyagez

Brilliant Car Cleaning Hacks Les concessionnaires locaux aimeraient que vous ne le sachiez pas

Le conseil d'administration de GE autorise un dividende trimestriel régulier

BOSTON, 18 juin 2021--Le conseil d'administration de GE (NYSE : GE) a déclaré aujourd'hui un dividende de 0,01 par action sur les actions ordinaires en circulation de la société. Le dividende est payable le 26 juillet 2021 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 28 juin 2021. La date ex-dividende est le 25 juin 2021.

Le rachat d'Aldevron par Danaher's (DHR) pour aider la médecine génomique

Danaher (DHR) profitera de l'acquisition d'Aldevron car elle augmentera les opportunités de croissance dans le domaine de la médecine génomique. Les actifs acquis seront intégrés au segment Life Sciences de Danaher.

General Electric fixe la date du Reverse Stock Split 1 pour 8 au 2 août

« Le regroupement d'actions permettra de mieux aligner le nombre d'actions en circulation de GE sur les sociétés de notre taille et de notre portée », a déclaré la directrice financière Carolina Dybeck.

General Electric (GE) signe un accord sur les éoliennes en Inde

General Electric (GE) va livrer 55 ensembles de 2,7 à 132 éoliennes terrestres pour le parc éolien de 148,5 MW de Morjar, Bhuj dans le Gujarat, en Inde.

Remboursement de maman - Elle a acheté la propriété du voisin

Après tant de drames et de nombreuses visites de police, elle a pris le dessus. Qui aurait pensé qu'un petit morceau de papier avait un tel pouvoir ?

Les centrales électriques peuvent relancer l'économie de l'hydrogène en Australie, selon GE

L'intérêt pour l'utilisation de l'hydrogène dans les centrales électriques au gaz augmente en Australie, où un projet a obtenu le mois dernier le feu vert, ce qui pourrait stimuler la demande précoce d'hydrogène vert, ont déclaré les dirigeants de General Electric Co. En mai, GE a remporté un contrat pour la fourniture d'une turbine pour une extension de 300 millions de dollars australiens (229 millions de dollars) d'une centrale au gaz appartenant au troisième plus grand détaillant d'électricité australien EnergyAustralia, qui sera la première centrale électrique commerciale du pays capable d'utiliser à la fois du gaz et de l'hydrogène. "Ce que nous faisons efficacement grâce à ce projet, c'est le lancement de l'économie de l'hydrogène en Australie", a déclaré à Reuters le directeur de GE pour l'Australie, Sam Maresh, dans une interview.

L'importance des transactions d'initiés à la General Electric Company (NYSE:GE)

General Electric Company ( NYSE:GE ) est un vaste conglomérat constitué depuis de nombreuses années, qui se concentre actuellement sur l'électricité, les énergies renouvelables, l'aviation et la santé.

General Electric (GE) plonge plus que des marchés plus larges : ce que vous devez savoir

General Electric (GE) a clôturé à 13,44 $ lors de la dernière séance de bourse, marquant un mouvement de -0,74 % par rapport à la veille.

La croissance des bénéfices et la solidité des prix font de General Electric (GE) une action à surveiller

Trouver des actions fortes, battant le marché avec des perspectives de bénéfices positives devient plus facile avec la liste Focus, une caractéristique principale du service de portefeuille Zacks Premium.

La plage de Bill Gates se lit comme suit : La chute de GE, les derniers mémoires d'Obama et la « relation compliquée » entre les humains et la nature

Il semble que Bill Gates ait un conflit sur le cerveau."Quelle que soit la raison, la plupart des livres de ma liste de lecture d'été cette année traitent de ce qui se passe lorsque les gens entrent en conflit avec le monde qui les entoure", a écrit le fondateur de Microsoft dans un article de blog lundi, où il a révélé sa lecture de l'été 2021. liste. Gates dit qu'il a été attiré par des travaux analysant la «relation compliquée entre l'humanité et la nature», qui, selon lui, pourraient être motivés par la façon dont le coronavirus a bouleversé des vies et des moyens de subsistance au cours de l'année écoulée, ainsi que sa propre poussée pour empêcher un climat catastrophe.

L'action GE est-elle un achat alors que la transition vers une puissance plus légère et plus forte de General Electric gagne du terrain ?

Le redressement de GE gagne du terrain à mesure que les entreprises clés s'améliorent tandis que le géant industriel continue de réduire son endettement.

General Electric et Safran développent un nouveau moteur à réaction et prolongent leur partenariat avec CFM jusqu'en 2050

GE Aviation, une unité du conglomérat multinational General Electric Company (GE), et Safran ont annoncé un programme appelé CFM RISE (Revolutionary Innovation for Sustainable Engines) qui vise à réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 de plus de 20 %, grâce aux moteurs à pales ouvertes. . GE Aviation est un fournisseur mondial de moteurs à réaction, de composants et de systèmes destinés aux avions commerciaux et militaires. (Voir l'analyse boursière de General Electric sur TipRanks) Safran est un groupe international de haute technologie op

Pourquoi l'industrie aérospatiale veut plus de SAF

L'industrie aérospatiale mondiale veut réduire son empreinte carbone, et le carburant d'aviation durable, ou SAF, fait partie de la réponse.

Pré-marché de mardi : voici ce que vous devez savoir avant l'ouverture du marché

Les contrats à terme sur actions américaines suivaient une tendance à la hausse mardi avant la réunion politique de deux jours du Federal Open Market Committee (FOMC). Les investisseurs attendent notamment les données relatives à la production industrielle américaine, aux prix à la production et aux ventes au détail, qui seront publiées aujourd'hui. Les contrats à terme sur Dow restent relativement stables, tandis que les contrats à terme sur le Nasdaq et le S&P avaient gagné environ 0,2% et 0,1%, respectivement, au moment de la rédaction. Qudian Inc (QD) devrait publier ses bénéfices avant l'ouverture du marché, tandis qu'Anterix (ATEX), Azure Power Glob

Les hedge funds ont fini d'acheter General Electric Company (GE)

Dans cet article, nous analyserons si General Electric Company (NYSE:GE) est un bon investissement en ce moment en suivant l'exemple de certains des meilleurs investisseurs au monde et en s'appuyant sur leurs idées. Il n'y a pas de meilleur moyen de faire travailler pour nous les immenses ressources et capacités d'analyse de ces entreprises que de suivre leur exemple […]

GE et Safran dévoilent le moteur de l'avenir du vol à faibles émissions de carbone.

Les sociétés s'efforcent de développer des moteurs à réaction qui pourraient brûler un quart de carburant en moins, ainsi qu'une technologie qui pourrait utiliser des carburants tels que l'hydrogène.

GE Aviation et Safran lancent un programme de démonstration de technologies avancées pour des moteurs durables prolongeant le partenariat CFM jusqu'en 2050

PARIS, le 14 juin 2021--GE Aviation et Safran ont lancé aujourd'hui un programme de développement technologique audacieux visant à réduire de plus de 20 % la consommation de carburant et les émissions de CO2 par rapport aux moteurs actuels. Le programme CFM RISE (Revolutionary Innovation for Sustainable Engines) démontrera et développera une gamme de nouvelles technologies de rupture pour les futurs moteurs qui pourraient entrer en service d'ici le milieu des années 2030.

UPDATE 3-GE, Safran s'aventure dans le développement d'un nouveau moteur à réaction radical

General Electric et la France Safran ont dévoilé leurs plans pour tester la construction d'un moteur à réaction à pales ouvertes capable de réduire la consommation de carburant et les émissions de 20 % alors qu'ils prolongent leur joint-venture historique CFM International d'une décennie jusqu'en 2050. Le moteur "RISE", positionné en tant que successeur possible du modèle "LEAP" utilisé sur le Boeing 737 MAX et certains Airbus A320neo, présentera une conception avec des pales de ventilateur visibles connues sous le nom de rotor ouvert et pourrait entrer en service d'ici le milieu des années 30. Le système contiendra une propulsion hybride-électrique et sera capable de fonctionner avec du carburant ou de l'hydrogène 100 % durable, une source d'énergie privilégiée par Airbus pour les futurs concepts.

GE et Safran s'aventurent dans le développement d'un nouveau moteur à réaction radical

PARIS, Reuters Le moteur « RISE », positionné comme un successeur possible du modèle « LEAP » utilisé sur les Boeing 737 MAX et certains Airbus A320neo, présentera une conception avec des aubes de ventilateur visibles appelées à rotor ouvert et pourrait entrer en service d’ici le milieu des années 2030. Le système contiendra une propulsion hybride-électrique et sera capable de fonctionner avec du carburant ou de l'hydrogène 100% durable, une source d'énergie privilégiée par Airbus pour les futurs concepts.

Points saillants du blog des analystes de Zacks : Microsoft, Nike, Novo Nordisk, Caterpillar et General Electric

Points saillants du blog des analystes de Zacks : Microsoft, Nike, Novo Nordisk, Caterpillar et General Electric

General Electric s'associe à Safran pour fabriquer des moteurs d'aviation plus écologiques

GE veut voir une réduction de 20 % de la consommation de carburant et des émissions de dioxyde de carbone par rapport aux moteurs à réaction les plus efficaces d'aujourd'hui.

GE et Safran explorent des plans pour un moteur à réaction à faibles émissions

Deux des plus grands fabricants de moteurs d'avion au monde ont dévoilé des plans pour une nouvelle génération de moteurs à réaction qui promettent de réduire la consommation de carburant de 20 % dès le milieu de la prochaine décennie. General Electric et Safran ont annoncé qu'ils prolongeraient leur coentreprise de moteurs, CFM International, de 10 ans supplémentaires jusqu'en 2050 dans le cadre de l'engagement. CFM est le plus grand constructeur de moteurs à réaction au monde en termes de nombre d'unités vendues.


Les exemples suivants vous montrent comment formater une citation de revue en ligne dans le style APA. Consultez cet hyperlien si vous souhaitez citer des sites Web au format MLA.

Nom de famille de l'auteur, première initiale de l'auteur. Initiale du deuxième prénom de l'auteur. (Année, Mois Date de publication). Le titre de l'article. Nom du journal en ligne, volume(Problème). URL

Poiger, U.G. (1996). Le rock'n'roll, la sexualité féminine et la bataille de la guerre froide sur les identités allemandes. Le Journal d'histoire moderne, 68(3). https://www.jstor.org/stable/2946768

Nom de famille de l'auteur, première initiale de l'auteur. Initiale du deuxième prénom de l'auteur. (Année, Mois Date de publication). Le titre de l'article. Nom du journal en ligne, volume(Problème). https://doi.org/—–

Poiger, U.G. (1996). Le rock ‘n’, la sexualité féminine et la bataille de la guerre froide sur les identités allemandes. Le Journal d'histoire moderne, 68(3), 577. https://doi.org/10.1086/245343


Voir la vidéo: Bannière pour le concours de Hyacinthe (Mai 2022).